Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 112 personnes

Anesthésie de l'enfant : l’iPad fait aussi bien que les sédatifs

En matière de réduction du stress, l'iPad est aussi efficace que la sédation médicamenteuse chez les enfants qui vont subir une intervention chirurgicale.

Anesthésie de l'enfant : l’iPad fait aussi bien que les sédatifs dacasdo/epictura

  • Publié 31.08.2016 à 12h58
  • |
  • |
  • |
  • |


La sédation pourrait bien avoir trouvé son substitut en salle d’opération. C’est en tout cas ce qui ressort de l’étude présentée par une équipe des Hospices Civils de Lyon au Congrès mondial d’anesthésiologie qui se tient à Hong-Kong du 28 août au 2 septembre. Le stress peut être élevé avant une intervention chirurgicale. Lorsque les enfants s’y préparent, les tablettes tactiles sont aussi efficaces que les sédatifs pour réduire leur anxiété.

Midazolam ou iPad

Troubles de l’équilibre ou de la mémoire, baisse de la vigilance, les benzodiazépines peuvent avoir un effet non négligeable sur les patients. A l’heure où la France appelle à un recours plus raisonnable sur le long terme, ces médicaments s’avèrent encore très utiles en anesthésie. Ils aident en effet à détendre le patient avant l’induction d’une anesthésie générale. Mais une autre solution, non médicamenteuse, existe. Cette alternative mesure 9,7 pouces.

Les médecins de l’hôpital Mère-Enfant des Hospices Civils de Lyon ont recruté 112 enfants âgés de 4 à 10 ans pour qui une chirurgie était programmée. 54 d’entre eux ont reçu, avant l’anesthésie générale, une dose de midazolam – une benzodiazépine aux effets relaxants. Les autres ont pu jouer avec un iPad pendant les 20 minutes précédant l’entrée au bloc.

Des parents plus satisfaits

L’anxiété des enfants a été évaluée à quatre étapes clé de la prise en charge : leur arrivée à l’hôpital, la séparation des parents, l’induction de l’anesthésie, et l’arrivée en salle de réveil. Pères et mères ont subi le même régime, hormis lors de la mise sous anesthésie. « L’anxiété des enfants et des parents avant l’anesthésie est émoussée de manière comparable chez l’enfant et les parents », tranche Dominique Chassard, qui a dirigé les travaux.

L’iPad n’est pas seulement aussi efficace. Il est aussi plus satisfaisant pour les parents et les équipes médicales : les deux groupes ont davantage de retours positifs sur la qualité de l’anesthésie. Pour le Dr Chassard, cela ne fait aucun doute : « Le recours aux iPads et autres tablettes électroniques est un outil non médicamenteux qui peut réduit le stress peropératoire sans effet secondaire en chirurgie ambulatoire pédiatrique. »

Le recul des benzodiazépines en salle opératoire semble bien amorcé. Car, outre les Hospices Civils de Lyon, d’autres structures se sont lancées dans l’expérience du « patient debout », qui consiste à laisser la personne opérée se rendre à pied au bloc opératoire, sans prémédication.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité