Publicité

QUESTION D'ACTU

Malformation congénitale

Zika : premier cas de microcéphalie à New York

Les autorité sanitaires new-yorkaises ont annoncé la naissance du premier enfant microcéphale dans la ville. La mère aurait été infectée lors d'un voyage dans l'un des pays touchés par l'épidémie.  

Zika : premier cas de microcéphalie à New York Andre Penner/AP/SIPA

  • Publié 25.07.2016 à 12h09
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est au tour de New York d’être confronté aux ravages du virus Zika. Ce vendredi, les autorités sanitaires ont annoncé la naissance du premier enfant atteint de microcéphalie dans cette ville de la côte Est des Etats-Unis.

Lors d'une conférence de presse, les responsables des services de santé ont indiqué que le virus Zika a été retrouvé dans le sang du nouveau-né. La mère aurait été infectée lors d’un voyage dans l’un des 60 pays et territoires touchés par l’épidémie de Zika. Les autorités sanitaires n’ont toutefois pas précisé lequel, ni si la femme avait été diagnostiquée au cours de sa grossesse et si elle bénéficiait d’un suivi spécifique en raison de l’infection par le virus Zika. « Nous suivons étroitement la santé du bébé et mettons la famille en relation avec les services appropriés pour prendre soin de l’enfant », a indiqué le Dr Mary Bassett, commissaire à la santé de la ville de New York.

Pour le médecin, ce cas de microcéphalie doit servir d’avertissement à toutes les personnes qui pensent que le virus Zika est une menace théorique. « Je rappelle à tous les femmes enceintes new-yorkaises, et celles qui tentent d’être enceintes, de reporter leur voyage dans les zones où la transmission du virus est active. Comme nous le voyons aujourd’hui, les conséquences pour l’enfant peuvent être dévastatrices », a-t-elle insisté.


Une dizaine de cas aux Etats-Unis

Au cours du point presse, les autorités sanitaires ont rappelé que le virus est transmis par la piqûre du moustique Aedes aegypti, présent en Amérique du Sud et dans les Etats du Sud des Etats-Unis. Le risque de transmission sexuelle a également été évoqué. Plus d’une dizaine de cas de transmission lors d’un rapport sexuel ont été rapporté aux Etats-Unis depuis un an.

« La ville s’est préparée à ce scénario depuis plusieurs mois maintenant, et nous sommes prêts à aider les familles ayant un enfant atteint de microcéphalie, a ajouté le Dr Herminia Palacio, adjointe au maire de New-York en charge de la santé.

Au 14 juillet, 778 femmes enceintes vivant aux Etats-Unis ou dans les territoires américains ont été contaminées par le virus Zika. Depuis le printemps 2015, 12 enfants sont nés avec une malformation congénitale, dont la microcéphalie et 7 fausses couches ont été rapportées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité