Publicité

QUESTION D'ACTU

Cas importé

Zika : un homme est hospitalisé en région PACA

Un homme infecté par le virus Zika aux Antilles a été hospitalisé dans les Alpes-de-Haute-Provence. Depuis janvier, près de 250 Français ont été infectés.

Zika : un homme est hospitalisé en région PACA PongMoji/epictura

  • Publié 11.05.2016 à 15h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Les cas de Zika se multiplient en France. Dernier en date : un homme originaire des Alpes-de-Haute-Provence infecté aux Antilles fin avril. Il est actuellement pris en charge à l’hôpital Louis-Raffalli de Manosque, notamment pour des troubles neurologiques. « Mais ceux-ci ne peuvent pas encore être imputés au virus Zika, indique le Dr Samer Aboukaïs, de l'Agence régionale de santé (ARS) Provence Alpes Cote d'Azur à Pourquoidocteur. Des investigations sont encore en cours ».

Depuis le début de l’année, 25 personnes sont rentrées en région PACA infectées par ce virus transmis par le moustique Aedes. En métropole, ce sont 247 personnes revenant de zone de circulation du virus, dont 8 femmes enceintes et un cas de complication neurologique, qui ont été testées positives. Les autorités sanitaires ajoutent par ailleurs que 5 cas d’infection par transmission sexuelle en métropole.


Vecteur implanté dans 30 départements

Pour l’heure le risque d’épidémie est faible sur le territoire métropolitain. Néanmoins, le vecteur du Zika est durablement implanté dans 30 départements, dont ceux de la région PACA (voir carte ci-dessous). Une présence qui favorise la propagation du virus sur le territoire. C‘est pourquoi du 1er mai jusqu’au 30 novembre, le ministère de la Santé met en place son dispositif de surveillance. Les personnes pensant avoir reconnu un moustique tigre, identifiable à ces rayures blanches et noires, peuvent faire un signalement sur le site internet www.signalement-moustique.fr ou sur l’application mobile IMoustique, disponible sur l’AppStore et sur Google play.

Source : Ministère des Affaires sociales et de la Santé


Port de préservatif conseillé

Ces signalements permettent de mettre en place immédiatement des mesures de démoustication. En outre, les mesures de lutte anti-vectorielle seront également appliquées lorsqu’un cas de Zika sera signalé. L’intervention des autorités de sanitaire sera également l’occasion de dispenser les mesures de prévention comme l’utilisation de répulsifs, l’élimination des gîtes larvaires.

Pour les personnes revenant des territoires touchés ce virus, il est conseillé d’utiliser des répulsifs et de porter des vêtements longs afin d’éviter les piqures de moustiques, et limiter la transmission des virus. Le port du préservatif pendant au moins 2 mois est également vivement recommandé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité