Publicité

QUESTION D'ACTU

Point épidémiologique

Zika : l'épidémie est déclarée en Guadeloupe

Après la Guyane et la Martinique, l'archipel guadeloupéen a atteint le stade épidémique. Près de 2 100 personnes ont été infectées, dont 16 femmes enceintes.

Zika : l'épidémie est déclarée en Guadeloupe Institut Pasteur

  • Publié 30.04.2016 à 10h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Face à l’accélération de la propagation du virus Zika en Guadeloupe, le préfet a décidé de passer en phase épidémique. Au 28 avril, 2 100 cas évocateurs sont recensés dans la quasi-totalité des communes du département. Depuis l’émergence du virus aux Antilles, 16 femmes enceintes ont été infectées, selon le dernier point épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire (InVS).  Aucun cas de microcéphalie ou de syndrome de Guillain-Barré n’a été signalé. Mais une adolescente a développé une autre complication post-infectieuse, une myélite.

Ce passage en phase épidémique se traduira sur le terrain par un renforcement de la lutte antivectorielle pour éliminer plus efficacement le moustique Aedes, responsable de la transmission du virus. Pour ce faire, 160 agents prévention sanitaire en contrat d’insertion seront recrutés par les collectivités. La communication sur le virus et les complications qu’il peut provoquer sera amplifiée, en privilégiant les femmes enceintes.


Une épidémie qui se poursuit aux Antilles

La Guadeloupe n’est pas le seul département d’Amérique a déclaré une augmentation du nombre de cas évocateurs de Zika. En Martinique, depuis l’arrivée du virus en décembre dernier, 20 980 personnes auraient été infectées. L’infection a été confirmée biologiquement chez 184 femmes enceintes, précisent les autorités. A ce jour, 2 microcéphalies et une malformation congénitale ont été observées. Toutefois, l’un des cas de microcéphalie a été infirmé à la naissance.

En outre, 14 patients ont développé le syndrome de Guillain-Barré. Pour 11 d’entre eux, le lien avec Zika est avéré. Trois autres personnes infectées par ce virus ont développé des formes neurologiques sévères après avoir été contaminés.


Premier cas à Saint Barthélémy

Du côté de la Guyane, 4 860 personnes auraient été infectées par ce virus. La fièvre Zika a été confirmée chez 291 femmes enceintes. Aucun cas de microcéphalie n’a été signalé dans ce département français d’Amérique. Mais les autorités rapportent 3 cas de syndrome de Guillain-Barré.

L’île de Saint Martin recense également une hausse des consultations pour des symptômes évocateurs de Zika (fièvre, éruption cutanée, conjonctivite, courbatures). Depuis le début de l’année, 212 cas évocateurs ont été rapportés. Deux femmes enceintes ont été contaminées.

Enfin, Saint Barthélémy, jusque là épargné par le virus Zika, a enregistré son premier cas début avril. Il s’agit d’une personne qui n’a pas voyagé dans les zones à risques, et qui a donc été piquée par un moustique Aedes porteur du virus sur l'île. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité