Publicité

QUESTION D'ACTU

Radioactivité

Uranium: 6 personnes irradiées dans le Pas-de-Calais

Six personnes, dont cinq pompiers, ont été contaminées à l’uranium hier soir à Bruay-La-Buissière (Pas-de-Calais).

Uranium: 6 personnes irradiées dans le Pas-de-Calais image d'illustration Pix5/Bezikus

  • Publié 05.04.2016 à 17h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Trouver de l’uranium dans sa cave, elle ne s’y attendait pas. Dans la soirée de lundi, une habitante de la commune de Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) a retrouvé dans la remise une bouteille en plastique contenant une poudre blanche, où était inscrit « uranium ». Préoccupée, elle s’est alors empressée de contacter son frère, pompier volontaire, avant d’appeler le 18. A leur arrivée, aux alentours de 21h, les sapeurs-pompiers ont constaté que la dame présentait des signes de radioactivité. C’est à ce moment-là que les cinq pompiers ont été eux aussi légèrement irradiés par le produit toxique.


Périmètre bouclé


Au vu des dangers radioactifs, un large dispositif de secours et de sécurité a été déployé sur place. Sur les lieux de l’habitation, « les hommes du feu ont tout d'abord constaté que la radioactivité était quatre fois supérieure à la normale. Mais après un lavage des mains, cette radioactivité est rapidement revenue à la normale », a déclaré à l'AFP Youssef Adouiak, directeur des services techniques de la commune de Bruay-La-Buissière.
Les pompiers de la cellule mobile d’intervention chimique et radiologique (CMIR 59) ont été engagés sur place. Arrivés à minuit, leurs investigations ont révélés la présence « d’un élément alpha, avec un faible rayonnement à distance mais dangereux au contact », explique Cédric Courtin, commandant des opérations de secours, au journal La Voix du Nord. Au même moment, la rue d’Isbergues, où se trouvait l’habitation et une partie du quartier ont été bouclé par la police.

Six personnes hospitalisées


D’après les premiers éléments de l’enquête, le produit serait du thorium 232, souvent utilisé dans l'industrie pour fabriquer des alliages. Il appartiendrait à un ami décédé de l’habitante irradié, qui ne lui aurait pas notifié la présence du produit toxique.
Les cinq pompiers ainsi que l’habitante de Bruay-la-Buissère ont été transférés au centre hospitalier de Lille pour des examens plus poussés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité