Publicité

QUESTION D'ACTU

Vosges

Hôpital psychiatrique : 3 infirmiers soupçonnés de maltraitance

Trois infirmiers d'un hôpital psychiatrique des Vosges sont suspectés d'avoir commis des actes de maltraitance à l'encontre d'une dizaine de patients durant des années. 

Hôpital psychiatrique : 3 infirmiers soupçonnés de maltraitance Stocklib / Stephen McCluskey

  • Publié 19.03.2016 à 08h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Le parquet d’Epinal a annoncé ce jeudi l’ouverture d’une enquête pour des actes de maltraitance présumés contre des patients de l’hôpital psychiatrique de Ravenel à Mirecourt dans les Vosges. Ces faits auraient été commis par 3 infirmiers.

Le procureur de la République, Etienne Manteaux, a ouvert une information judiciaire suite à l’enquête administrative menée par l’établissement. Celle-ci a été conduite à la suite de signalements de membres du personnel soignant. La direction de l’hôpital a décidé de suspendre à titre conservatoire les 3 infirmiers (un stagiaire et 2 titulaires d’une trentaine d’années) ainsi que 2 aides-soignantes. Ils sont aujourd’hui dans l’attente d’un passage devant le conseil de discipline.


Une maltraitance quotidienne

Ces cinq agents sont soupçonnés d’avoir brimé, privé de nourriture et usé d’isolements abusifs pendant 2 ou 3 ans, et ce, de manière quotidienne. Une dizaine de patients pris en charge par l’unité Symphonia auraient été victimes de ces faits de maltraitance. Cette structure accueille des personnes atteintes de pathologies lourdes et souffrant de déficit mental sévère.

Le procureur a donc saisi la juge d’instruction Catherine Reyter-Levis. C’est elle qui sera en charge de cette affaire très délicate. Compte tenu des lourds handicaps des malades, l’une des questions centrales de l’affaire est leur capacité à témoigner.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité