Publicité

QUESTION D'ACTU

Ministère américain des transports

E-cigarette : le vapotage interdit sur les vols transatlantiques

L’utilisation de la cigarette électronique vient d’être formellement interdite pour les vols décollant ou un atterrissant aux Etats-Unis.

E-cigarette : le vapotage interdit sur les vols transatlantiques Vaping360 / Flickr

  • Publié 04.03.2016 à 15h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Patch et chewing-gum seront les deux seuls substituts nicotiniques disponibles pour les gros fumeurs qui ne peuvent pas tenir pendant un vol transatlantique. Depuis mercredi, le ministère américain des transports a formellement banni la cigarette électronique à bord des avions en provenance et à destination des Etats-Unis.

« Cette décision définitive est importante car elle protège les passagers d’une exposition non choisie aux vapeurs des aérosols, qui sont expirées lorsque des cigarettes électroniques sont utilisées à bord », a déclaré le ministre américain des transports, Anthony Foxx. « Le ministère a adopté une approche pratique pour éliminer toute confusion entre le tabac et les e-cigarettes, en appliquant les mêmes restrictions aux deux », a-t-il précisé.

 

Pour mettre tout le monde d’accord

Les restrictions seront inscrites au journal officiel fédéral pour clarifier les textes. Les règlementations en vigueur ne précisaient pas encore ce que « fumer » signifiait dans l’interdiction existante, laissant un doute sur le vapotage.

Malgré le flou administratif, les compagnies aériennes avaient déjà souvent pris des mesures pour interdire l’utilisation des e-cigarettes à bord. Parmi elles, Air France, qui précise sur son site que « l'utilisation des cigarettes électroniques est interdite à bord des vols. En effet, la vapeur d'eau émise par ces dispositifs est susceptible de déclencher les détecteurs de fumée. »

 

Risque d’explosion des batteries

Les cigarettes électroniques sont toujours autorisées en cabine – tant que leurs possesseurs ne les utilisent pas –, mais il est interdit de les recharger. Le risque d’explosion des batteries au lithium présentes dans les appareils a poussé l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI) à prendre cette précaution. Il est aussi interdit de les stocker dans les valises en soute. Exposées aux conditions extrêmes de température et de pression qui y règnent, elles peuvent provoquer des incendies.

En début d’année, un avion de la compagnie Hawaiian Airlines avait dû atterrir en urgence suite au déclenchement de l’alarme incendie de la soute. Une cigarette électronique avait vraisemblablement déclenché un feu dans une valise, et le pilote avait dû enclencher le système d’extinction.

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité