Publicité

QUESTION D'ACTU

De la chirurgie à la diététique

Diabète : comment le prévenir en séparant le sucre du sel

Dans une étude, des chercheurs lillois ont démontré que de simples mesures diététiques, mimant l’effet de la chirurgie bariatrique, pourraient contribuer à prévenir le diabète. 

Diabète : comment le prévenir en séparant le sucre du sel RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 28.02.2016 à 16h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Les bienfaits de la chirurgie bariatrique s’accumulent avec le temps. Outre son intérêt contre l’obésité, cette technique s’avère particulièrement bénéfique contre le diabète. Une équipe de Lille (Nord) vient de mettre en évidence un nouveau mécanisme associé au bypass, qui consiste à réaliser une dérivation de l’estomac : il agit sur l’absorption des sucres et du sel, expliquent-ils dans Cell Metabolism.

200 000 Français ont subi une chirurgie bariatrique depuis 2009. Cette intervention, destinée aux personnes en obésité sévère, améliore le diabète de type 2 à une vitesse spectaculaire. Avant même que la perte de poids ne survienne, les patients contrôlent mieux leur glycémie et abaissent leur consommation de médicaments.

Mais quel est le mécanisme sous-jacent ? C’est la question que se sont posée les auteurs de cette étude. Ils ont donc recruté des patients volontaires afin d’observer l’impact de la chirurgie bariatrique sur l’organisme. L’intervention limite l’absorption des sucres ingérés, ce qui réduit l’élévation naturelle de la glycémie après le repas.

Mimer l'effet de la chirurgie bariatrique

Les chercheurs ont opéré des mini-porcs, mammifères à l’anatomie et à la physiologie digestive similaire à l’homme. Cela leur a permis d’examiner précisément les conséquences de la technique. Après le bypass, seule la partie basse de l’intestin absorbe les sucres. C’est là qu’ils entrent en contact avec la bile. La présence de phlorizine, naturellement présente dans l’écorce de pommier, annule l’effet de ce liquide biologique. A l’inverse, ajouter du sel au repas favorise l’absorption du sucre dans la partie haute de l’intestin. Or, la bile sécrète du sodium, qui assure la majorité de cette fonction.

Il serait donc possible de mimer l’effet de la chirurgie bariatrique par la mise en place de mesures diététiques, concluent les chercheurs. En modulant l’absorption du glucose, prévenir ou traiter un diabète serait possible. Deux modes de traitement sont possibles : la voie alimentaires, par la consommation simultanée de sel et de sucre, ou la voie médicamenteuse, par l’utilisation d’une molécule qui inhibe le transporteur sodium-glucose dans les intestins. Dans ce domaine, des essais sont en cours chez l’homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité