Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour les femmes enceintes

Zika : Pas de bises pendant le carnaval de Rio

Le virus qui a touché plusieurs milliers de personnes en Amérique du Sud et aux Antilles pourrait se transmettre par la salive. Le Carnaval de Rio s'ouvre dans l'inquiétude.

Zika : Pas de bises pendant le carnaval de Rio /NEWSCOM/SIPA

  • Publié 06.02.2016 à 15h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Après les piqûres de moustiques, les transfusions sanguines ou les rapports sexuels, l'éventail de transmission du virus Zika s’étend. Les autorités brésiliennes ont déclaré ce vendredi que le virus avait été détecté dans la salive et les urines de patients, ajoutant à l’inquiétude concernant sa propagation.

D’ailleurs, le président de l’institution de recherche biomédicale du Brésil a même vivement conseillé aux femmes enceintes de ne pas embrasser les personnes qu'elles ne connaissaient pas durant les fêtes de Carnaval qui ont commencé le 5 février.

De son côté, les services de santé américains (CDC) ont déclaré que les hommes vivant ou ayant voyagé dans une zone où le virus Zika était actif devrait utiliser des préservatifs ou s'abstenir durant tout la durée de la grossesse de leur partenaire.

Détectable au bout de cinq jours dans le sang

D’autant que se pose le problème de la détection du virus. S'il est détectable au bout de cinq jours dans le sang, et au bout de dix jours dans les urines. « Dans le sperme, on ne sait pas », commente Daniel Camus, parasitologue, à la tête d’un groupe de travail sur Zika au Haut Conseil de la Santé Publique.

Le virus Zika, principalement transmis par les piqûres du moustique Aedes Aegypti ou Aedes albopictus (le moustique-tigre), serait responsable de l’explosion du nombre de microcéphalie (une anomalie de la croissance de la boîte crânienne) chez les bébés brésiliens.

Les personnes contaminées par le virus Zika en Amérique du Sud et aux Antilles se comptent aujourd’hui par milliers. Les symptômes provoqués par cet arbovirus, « cousin » de la dengue et du chikungunya, sont le plus souvent bénins, et peu spécifiques. A l’exception de quelques cas rapportés de syndrome de Guillain-Barré, le virus semble peu dangereux pour les adultes en bonne santé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité