Publicité

QUESTION D'ACTU

1000 pas de plus par jour

La SNCF fait marcher les Parisiens

Prendre les transports en commun permet de parcourir 1 000 pas de plus chaque jour qu'un automobiliste. Les usagers se considèrent en meilleure santé.

La SNCF fait marcher les Parisiens A. Gelebart / 20 MINUTES/SIPA

  • Publié 29.01.2016 à 15h59
  • |
  • |
  • |
  • |


Un million de kilomètres parcourus et 275 millions de calories brûlées. Avec son défi Marche en Lignes, la SNCF a fait bouger les Franciliens. Ce jeu, lancé en partenariat avec la société spécialisée dans les objets connectés Withings, s’est doublé d’une étude santé dont les conclusions sont publiées ce 27 janvier.

8 000 usagers des transports en commun ont répondu à l’enquête préalable. 7 000 se sont joints au défi Marche en Lignes, qui a fait s’affronter les différentes lignes de Transilien et RER. Les plus actifs ont été récompensés entre le 16 septembre et le 26 novembre : ils ont régulièrement reçu des bons cadeaux et des objets connectés.

« C’est le deuxième effet kiss-cool, expliquait en novembre Carole Tabourot, adjointe au directeur marketing et services chez SNCF Transilien, à Pourquoidocteur. On pense que la marche à pied est de nature à valoriser le choix de nos clients. On voit des gens dans le challenge qui disent qu’ils iront à la gare d’après pour faire 6 000 pas. »

Les Parisiens bougent plus

Au-delà de l’aspect ludique, le défi permet de dresser le portrait des voyageurs quotidiens. Utiliser métro, bus, RER et trains de banlieue s’avère bénéfique : en moyenne, les usagers parcourent 1 000 pas de plus par jour que les automobilistes. Ils se rapprochent ainsi de la recommandation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) – 10 000 pas – même s’ils restent bien en deçà de ce seuil.

Certains ont développé des astuces pour marcher plus, avec raison : les voyageurs qui privilégient les escaliers aux escalators s’offrent une rallonge de 200 pas par jour. La plupart choisissent aussi de se rendre à la gare à pied plutôt qu’avec leur véhicule personnel. Un supplément qui a des effets concrets : les marcheurs se considèrent en meilleure santé, sont plus sportifs et présentent un indice de masse corporelle (IMC) plus faible.

Détail intéressant, ce sont les Parisiens qui se révèlent les plus actifs. Ils parcourent 1 000 pas de plus que leurs voisins de banlieue. Dans tous les cas, ce défi s’est aussi avéré bénéfique pour l’environnement : les 7 000 voyageurs ont permis une économise de 117 tonnes de CO2.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Début du « défi pour la vie »

Les Franciliens ne sont pas les seuls à marcher, les Nordistes également. Ce lundi 25 janvier, au CHRU de Lille, Mme Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a lancé l’opération « 10 000 pas, le défi pour la vie ». Près de 600 salariés de l’hôpital vont recevoir un podomètre avec un seul but en tête, marcher toujours plus.
Ce programme de prévention, dont Pourquoidocteur est partenaire, a pour enjeu de modifier le comportement de la population vis-à-vis de la sédentarité. Son critère d’évaluation : le nombre de pas, l'activité de chacun étant évaluée par un podomètre connecté. Et pour tenir ses bonnes résolution, une application et un site dédiés permettront un contact permanent et personnalisé avec des médecins. Ceux-ci enverront régulièrement des messages personnalisés de motivation et d’encouragement aux participants pendant 6 à 8 mois.

 

Métro, RER, c'est vraiment "sport" !

Posté par Pourquoidocteur sur mercredi 27 janvier 2016
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité