Publicité

QUESTION D'ACTU

Pour les personnes à risque

Grippe : la campagne de vaccination étendue au 29 février

Les personnes à risque de complications liées à la grippe bénéficient d’un délai. Elles ont jusqu’au 29 février pour se faire vacciner.

Grippe : la campagne de vaccination étendue au 29 février West Coast Surfer / Moo/REX/SIPA

  • Publié 20.01.2016 à 16h51
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de grippe n’a pas encore commencé. Mais déjà, deux décès sont à attribuer au virus hivernal. Dans son dernier bulletin épidémiologique, l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) signale que 24 cas graves ont été pris en charge depuis le 1er novembre ; 20 d’entre eux présentaient des facteurs de risque. « La fragilité des personnes à risque reste donc confirmée », souligne le ministère de la Santé dans un communiqué.

Des indicateurs en hausse

Malgré les campagnes répétées du gouvernement, les données de l’Assurance maladie font encore état d’une protection insuffisante. Seules 47 % des personnes invitées ont acheté le vaccin. La durée de validité des bons envoyés aux personnes à risque a donc été étendue jusqu’au 29 février 2016. « Il n’est pas trop tard pour se faire vacciner », martèle le ministère de la Santé. Un message similaire est délivré dans le bulletin de l’InVS.

La raison de cette insistance est simple : la circulation du virus grippal en France métropolitaine est encore faible. Mais plusieurs indicateurs sont en hausse. Dans les consultations en ville, 69 symptômes grippaux se présentent pour 100 000 personnes.

Source : Réseau Sentinelles

 

Davantage d’hospitalisations

A l’hôpital, les passages aux urgences sont sensiblement plus nombreux : le réseau OSCOUR en dénombre 661 – dont 41 ont entraîné une hospitalisation. Ce nombre est en légère hausse par rapport à la semaine précédente.

Preuve que le virus progresse, lentement mais sûrement : le nombre de prélèvements positifs pour la grippe augmente, même si aucune souche ne se distingue particulièrement.

Vacciner est encore et semble relativement utile : sur les 24 cas graves admis à l’hôpital depuis le 1er novembre, seuls 6 étaient vaccinés. D’après les estimations, le vaccin devrait cette année être efficace à 60 %.



10 millions de personnes à risque

En France, 10 millions de personnes peuvent bénéficier d’une prise en charge à 100 % du vaccin antigrippal. En effet, elles sont considérées comme à risque de complications liées au virus hivernal. Ce sont les personnes âgées de 65 ans et plus, atteintes de pathologies chroniques ou d’obésité (IMC supérieur à 40), mais aussi les femmes enceintes, les proches de nourrissons de moins de 6 mois et les professionnels de santé. L’Assurance maladie leur a adressé en octobre des courriers personnalisés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

 

Tout sur la #grippe : Voici un dossier de saison pour y faire face

Posté par Pourquoidocteur sur lundi 18 janvier 2016
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité