Publicité

QUESTION D'ACTU

Lymphome, sarcome, tératome

Oncologie : le palbociclib démontre son efficacité dans divers cancers

Un médicament efficace contre le cancer du sein pourrait également soigner d’autres cancers comme le lymphome, le sarcome et le tératome.

Oncologie : le palbociclib démontre son efficacité dans divers cancers WIDMANN PETER/TPH/SIPA

  • Publié 04.01.2016 à 19h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Le Palbociclib, un nouveau médicament oral efficace dans la lutte contre le cancer du sein, pourrait également combattre d'autres types de cancers, comme le lymphome, le sarcome, le tératome - des tumeurs rares qui touchent en majorité des jeunes patients.

Telles sont en tout cas les conclusions de chercheurs américains du centre de cancérologie d'Abramson (Université de Pennsylvanie), qui publient leurs travaux dans le Jama Oncology.

Allongement de la durée de vie

Le Palbociclib est une petite molécule inhibitrice de deux protéines (CDK4 et CDK6) responsables de la division cellulaire impliquée dans les cancers. Découverte en 2005, elle a été autorisée par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis en février dernier. En France, cette molécule, objet d’études cliniques aux résultats très encourageants, devrait être disponible courant 2016.

En effet, ce médicament s'est montré efficace dans le cancer du sein hormono-dépendant métastasé et avancé. En association avec un autre traitement (le fulvestrant), il allonge la durée de vie des patientes et constitue donc une ressource majeure lorsque les autres traitements sont devenus insuffisants.

En menant une analyse de la littérature scientifique, les chercheurs ont découvert que le Palbociclib pourrait un rôle thérapeutique plus large, grâce à son action diverse sur les fonctions des deux protéines en question CDK4 et CDK6.

Plusieurs essais en cours

D'après les résultats d'une phase 2 d'essai clinique ciblant 17 patients atteints de lymphome, la durée de vie moyenne a en effet été prolongée de 4 mois (au-delà d'un an pour 5 patients) grâce au Palbociclib. Une autre phase 2 d'essai clinique mené sur 29 personnes atteintes de sarcome (tumeur maligne des tissus mous et des viscères) a mis en avant une durée de vie prolongée de 66% à 12 semaines de traitement.

Ainsi, selon les auteurs, le Palbociclib, allié avec d'autres thérapies anti-cancer comme la thérapie endocrine, la chimiothérapie et la thérapie ciblée, pourrait constituer un traitement puissant pour lutter contre une plus large variété de cancers.

Ce médicament présente l'avantage d'être non toxique pour les cellules dites normales, précisent les chercheurs. Dans certains cas, il peut créer une chute des globules blancs dans le sang qui rend les patients sensibles aux infections. Les effets secondaires recensés sont la fatigue (33%), les nausées (30%), les diarrhées (18%), la constipation (12%) et les éruptions (12%).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité