Publicité

QUESTION D'ACTU

Province de Kratie

Cambodge : 19 personnes décèdent à cause d'un vin frelaté

Trop d’alcool dans le vin de riz. Un produit frelaté a causé la mort de 19 personnes dans une province du Cambodge.

Cambodge :  19 personnes décèdent à cause d'un vin frelaté KRUPPA/CARO FOTOS/SIPA

  • Publié 14.12.2015 à 13h16
  • |
  • |
  • |
  • |


L’alcool frelaté ne fait décidément pas de bien… 19 personnes ont perdu la vie au Nord-est du Cambodge après avoir consommé un vin de riz qui n’avait pas reçu l’approbation des autorités sanitaires. 172 autres sont tombées malades.

Le vin de riz était trop alcoolisé. Selon le ministère cambodgien de la Santé, au lieu de contenir 0,15 % de méthanol, le produit en concentrait 12 %. Les mesures n’ont pas traîné : après avoir interdit la vente de vin de riz dans la province de Kratie, les autorités ont demandé à la population de cesser de consommer les marques qui n’ont pas reçu de sésame.

Le ministère a également rappelé son travail, en lien étroit avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en faveur du renforcement de la sécurité alimentaire. En effet, dans un premier temps, de la viande de chien avariée avait été mise en cause.

Et les intoxications alimentaires ne sont pas rares dans le pays. En 2010, 17 personnes sont mortes après avoir bu un vin de riz contenu dans une bouteille d’herbicide. Une fête de fiançailles a quant à elle fait 280 malades à cause de nouilles mal préparées en 2014.

L’alcool frelaté comporte bel et bien des risques pour la santé de ceux qui en consomment. Au Mozambique, une bière artisanale a fait 75 morts en novembre dernier. Quelques mois plus tôt, c’est au Nigeria qu’un gin « maison » a fait des siennes. Dans le sud-ouest du pays, 18 personnes étaient décédées.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité