Publicité

QUESTION D'ACTU

Effets sur la mélatonine

Lumière bleue : smartphones et tablettes diminuent le temps de sommeil

La lumière produite par les écrans des smartphone et des tablettes diminuerait le temps de sommeil d'environ une heure. 

Lumière bleue : smartphones et tablettes diminuent le temps de sommeil Domenico Stinellis/AP/SIPA

  • Publié 21.11.2015 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


En moins d’une décennie, le smartphone est passé de l’accessoire tendance à l’accessoire indispensable. Au point même que beaucoup l’emmènent dans leur lit et le consultent plusieurs fois juste avant de dormir. Or, une telle habitude nuit de manière considérable à la qualité du sommeil, comme le révèle une étude britannique publiée dans la revue In Frontiers Public Health


Une heure de sommeil en moins

Paul Gringras, auteur principal et médecin à l’hôpital pour enfants Evelina de Londres a analysé (avec l'aide d'une équipe de chercheurs du King's College de Londres et de l'université de Surrey) l’effet de la lumière bleue émanant de trois appareils : l'iPad Air, l'iPhone 5s et le Kindle Paperwhite.

Les résultats ont confirmé que les composants de l’écran interférent fortement avec la mélatonine, hormone naturellement secrétée par le corps humain à la tombée de la nuit, et qui favorise l’endormissement. « La lumière bleue est idéale en journée, mais a des effets catastrophiques la nuit. Des données montrent que si vous restez en face de l’écran en soirée, ou durant la nuit, l’exposition à la lumière bleue peut reporter votre sommeil d’une heure », explique le Dr Gringras. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

« Mode sommeil »

Faut-il donc bannir le smartphone de la chambre ? Si au vu de ces résultats, cela semble être la solution la plus appropriée, le Dr Gringras propose cependant une alternative et suggère aux constructeurs de créer systématiquement un « mode sommeil », sur le modèle du « mode avion » qui réduirait la luminosité de l'appareil.

A noter que la marque Phillips et le système d'exploitation Android utilisent déjà ce type d'applications. En revanche, Apple n'a pas encore franchi le pas. En attendant, les utilisateurs d’ iPhone et d’ iPad devront donc éteindre leur téléphones s'ils souhaitent préserver leur sommeil.

Les auteurs de l'étude rappellent toutefois que la qualité du sommeil n'est pas conditionnée par un seul facteur et qu'il est possible de l'améliorer en changeant ses mauvaises habitudes et en adoptant un mode de vie « sain ». 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité