Publicité

QUESTION D'ACTU

Lutter contre le renoncement aux soins

Etudiants : un centre de soins gratuits ouvre ses portes à Paris

Les étudiants parisiens pourront désormais bénéficier de soins gratuits. Un centre de santé à leur intention vient d'ouvrir ses portes dans le VIe arrondissement.

Etudiants : un centre de soins gratuits ouvre ses portes à Paris SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 30.09.2015 à 11h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Près de 16 % des étudiants renoncent à des soins pour des raisons financières. Ce constat, dressé par le réseau de mutuelles étudiantes emeVia, souligne une fois de plus les difficultés des jeunes pour accéder à la santé.

Une problématique à laquelle l’Université Paris Descartes a tenté de répondre, en ouvrant le premier centre de santé spécifiquement dédié aux étudiants de la région.

 

Pratique du Tiers Payant

Baptisé « Centre de santé des Saints Pères », ce lieu devrait accueillir jusqu’à 5000 étudiants la première année pour des consultations gratuites. En effet, ceux-ci n’auront pas à avancer les frais, car le centre sera conventionné avec la Sécurité sociale et pratiquera le tiers payant. Tous les étudiants de l'Académie de Paris pourront en bénéficier, sous réserve de montrer une carte vitale et une carte d'étudiant.

Le nouveau centre remplace en fait un système de médecine préventive qui était auparavant proposé aux étudiants au sein de l’université. Toutefois, les médecins étaient limités dans leur capacité d’action, car ils n’avaient pas la prérogative de prescrire des médicaments.

 

Nombreux médecins

Désormais, les jeunes ont accès à des médecins généralistes, mais aussi à deux psychiatres, deux gynécologues, un dentiste, des infirmières et des psychologues, qui pourront sans problème pratiquer les soins et rédiger les prescriptions et les certificats de santé nécessaires.

Afin de faire connaître le centre auprès des étudiants, les médecins misent sur des campagnes de communication ciblées. La prise de rendez-vous pourra se faire directement par internet, via la plateforme Doctolib. Des informations seront également publiées sur les réseaux sociaux.

L’objectif : montrer aux étudiants que le renoncement aux soins n’est plus une fatalité, et les inciter à aller rencontrer les professionnels de la santé.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité