Publicité

QUESTION D'ACTU

Choc cardiaque

Finistère : un homme meurt, piqué par des frelons asiatiques

Un homme est décédé après avoir été piqué par des frelons asiatiques à deux reprises. L’insecte prolifère en France.

Finistère : un homme meurt, piqué par des frelons asiatiques SAUNIER/UNAF/SIPA

  • Publié 12.08.2015 à 12h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Une personne a perdu la vie après avoir été piquée par des frelons à deux reprises, rapporte le journal Ouest France. Les faits se sont déroulés à Sainte-Sève (Finistère), le 22 juillet dernier.

Nid caché

Selon le quotidien, l’homme de 60 ans se serait approché d’un nid de frelons dissimulé dans un abri pour mésanges installé dans son jardin. Il aurait tapoté avec un bâton la paroi du nichoir, excitant ainsi les insectes qui l’ont attaqué.

Piqué à deux reprises, au front et vers la clavicule, l’homme a été victime d’un arrêt cardiaque. Les secours arrivés sur place ont pu le réanimer, mais ces gestes n’ont pas suffi. Transporté à l’hôpital, il est décédé des suites de ces piqûres. La victime présentait des antécédents cardiaques.

Ce n’est pas la première fois que le frelon asiatique, insecte redouté des apiculteurs, s’attaque à l’homme et tue. Depuis 2009, quatre personnes sont ainsi décédées après avoir été piquées par l’insecte, rappelle le quotidien régional. Parmi elles, trois possédaient des antécédents allergiques. 

Un insecte très agressif

Le frelon asiatique, Vespa velutina nigrithorax de son vrai nom, est originaire de la région de Shanghai (Chine). Il a été importé en France en 2004, probablement dans un conteneur en provenance de cette région. Aujourd’hui, il couvre 70 % du territoire français. L’insecte est réputé pour son agressivité envers les abeilles, qu’il décapite avant de les dévorer. Si l’homme n’est pas sa cible de prédilection, il n’hésite pas à le piquer s’il se sent en danger.

Malgré tout, les attaques de frelons asiatiques restent rares, et il convient de ne pas céder à la psychose. En réalité, leur venin est légèrement moins puissant que celui de son cousin européen, même s’il est propre à déclencher des chocs allergiques ou cardiaques, comme celui des abeilles ou des guêpes. Le mois dernier, un homme est ainsi décédé avoir été attaqué par des guêpes.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité