Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête HSBC

Médecin : le métier plébiscité par les parents du monde entier

Devenir médecin est le souhait que formulent le plus fréquemment les parents du monde entier quand on les interroge sur l'avenir de leurs enfants. Suivent les métiers d'ingénieur et d'informaticien.

Médecin : le métier plébiscité par les parents du monde entier VALINCO/SIPA

  • Publié 15.07.2015 à 15h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Mon fils, tu seras... Depuis toujours, beaucoup de parents ont en tête une voie toute tracée pour leur progéniture. Certaines professions font en effet plus rêver que d'autres. Alors, pour connaître les aspirations des papas et mamans du monde entier, une étude a été réalisée par la banque HSBC.

Publiée ce mercredi 15 juillet, elle a été menée auprès de 5 500 parents, dans 16 pays différents. Au final, les parents du monde entier se retrouvent sur un choix restreint de trois métiers « idéaux » pour leurs enfants. Comme en France, la profession de médecin (19 % des parents interrogés) arrive en tête, suivie de celles d'ingénieur (11 %) et d'informaticien (8 %). Plus en détail, c'est aux Emirats arabes unis (33 %), en Indonésie (31 %), puis en Turquie (27 %) que le métier de praticien est le plus prisé des parents.

 

Une fracture pays développés/émergents 

Mais pour réussir à réaliser ses rêves, le chemin est parfois sinueux, et il faut s'armer de patience et de courage. Neuf parents sur dix en Inde estiment ainsi « nécessaires » des études longues pour réussir. Ils sont quatre sur cinq aux Emirats arabes unis et deux tiers au Mexique, en Indonésie et en Malaisie.
Cette proportion est bien moins importante en Australie, en Grande-Bretagne (14 %) et au Canada (24 %). Là-bas, beaucoup de parents pensent que la formation professionnelle permettra à leurs enfants de réaliser leurs ambitions (38 % au Canada, 33 % en Grande-Bretagne, un quart en Australie, France et Etats-Unis).

Ainsi, les auteurs de l'étude avancent que plutôt que de parler d'épanouissement professionnel, les parents des pays développés veulent surtout que leurs enfants soient heureux (64 %). Un souhait pour lequel les parents français arrivent en tête (86 %), suivis des Canadiens (78 %), des Britanniques et des Australiens (77 %) et des Américains (72 %). 
Ce n'est pas le cas pour les parents mexicains (52 %) et indiens (51 %) qui veulent surtout que leurs enfants « réussissent leur carrière ».

 

L'importance d'une vie saine pour les Chinois 

Enfin, dans d'autres pays, c'est mener une vie saine qui arrive avant le bonheur. Ainsi, en Chine, 72 % des parents interrogés souhaitent que leurs enfants, devenus adultes, aient une vie saine, et 63 % seulement qu'ils soient « heureux dans la vie ». « Mener une vie saine » n'est en revanche cité que par 21 % des parents français, contre un tiers pour les parents canadiens, australiens ou américains.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité