Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne pour l'accès aux soins

Médecins du Monde fait pleurer les enfants pour leur bien

L'ONG Médecins du Monde lance une campagne pour financer l'accès aux soins des enfants dans le monde.

Médecins du Monde fait pleurer les enfants pour leur bien Capture d'écran Youtube

  • Publié 09.07.2015 à 18h37
  • |
  • |
  • |
  • |


« Faites pleurer un enfant » ! Tel est le message de la dernière campagne menée par Médecins du Monde, #MAKEACHILDCRY. Loin de prôner le sadisme, l’ONG veut interpeller sur la prise en charge des plus jeunes, alors que dans le monde, un enfant meurt toutes les sept secondes faute d’accès aux soins.

Peur universelle des enfants

Pour attirer l’attention, le spot de sensibilisation joue sur la « peur enfantine des situations de soin », sur leur appréhension « universelle face aux piqûres, aux instruments ou aux médicaments », peut-on lire dans un communiqué. Pleurer chez le médecin est une chance, rappellent les auteurs de la campagne. Trop d’enfants n’ont pas l’occasion de fréquenter les cabinets médicaux.

Le spot télévisuel présente des enfants en larmes, reçus dans les consultations de Médecins du Monde, et appelle aux dons. Sur le site Internet de la campagne, makeachildcry.com, on retrouve les histoires de ces enfants soignés par l’ONG. Celle de Michaela, 5 ans, victime du choléra en Haïti, de Sorin, qui attend d’être vacciné pour pouvoir s’inscrire à l’école en Allemagne, ou encore de Moissa, 4 ans, « qui refuse de s’alimenter après avoir vécu l’horreur en Syrie ».


4 millions de morts infantiles évitables

Chaque année, près de 4 millions d’enfants dans le monde meurent de maladies évitables, à cause de conditions de vie trop précaires. Certains n’ont pas de couverture médicale et ne sont pas vaccinés, ou ne consultent jamais pour des pathologies qui peuvent alors s’aggraver. D’autres vivent trop éloignés des hôpitaux et ne bénéficient pas d’actes chirurgicaux. D’autres encore ont subi des traumatismes qui les ont plongés dans une situation sanitaire désastreuse – catastrophe naturelle, guerre, violences…

Dans ces contextes, « les enfants sont les plus vulnérables, rappelle l’association. Blessés, traumatisés, parfois séparés de leur famille, ils sont particulièrement exposés aux dangers et aux maladies ». C’est précisément à ces populations éloignées des systèmes de soins que Médecins du Monde porte assistance, en faisant, notamment, pleurer les enfants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité