Publicité

QUESTION D'ACTU

Dès vendredi soir et jusqu’à lundi

Canicule : Paris ouvre ses grands parcs la nuit

La mairie de Paris a décidé d'ouvrir 5 grands parcs toute la nuit afin que les habitants puissent trouver un peu de fraîcheur en ces temps de canicule. Il y fait 2-3 °C de moins qu'en pleine ville.

Canicule : Paris ouvre ses grands parcs la nuit Le Parc Montsouris à Paris (14e) la nuit, FRANCOLON XAVIER/SIPA

  • Publié 03.07.2015 à 12h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Il fera chaud ce vendredi soir sur Paris. Certains prévoient même la nuit la plus chaude depuis le début de l'épisode de canicule qui sévit actuellement sur toute la France. A 20 h par exemple, les Parisiens devront supporter pas moins de 36°.
Face à cette chaleur écrasante, la mairie de Paris a décidé d'ouvrir cinq grands parcs dans la capitale durant toute cette nuit et jusqu'à lundi matin. A l'origine de cette initiative, le groupe écologiste au Conseil de Paris a indiqué que sont concernés les Buttes-Chaumont (XIXe), Martin-Luther-King (XVIIe), Montsouris (XIVe), Monceau (VIIIe) et André-Citroën (XVe).

Cette ouverture des parcs permettra donc aux Parisiens (qui suivent déjà certaines recommandations du ministère de la Santé) « d'accéder à des espaces de fraîcheur indispensables en période de canicule », estiment les écologistes. Dan Lert, adjoint EELV au maire du XIXe, explique par exemple que « le parc des Buttes-Chaumont est une véritable zone de fraîcheur pour toutes les familles et les personnes fragiles souffrant de la chaleur. La température y est inférieure en moyenne de deux ou trois degrés et compense l'effet d'îlot de chaleur urbain à Paris », a-t-il conclu.

Episode de pollution


Le nombre de jardins municipaux qui offrent un accès libre toute la nuit passe donc, au moins jusqu’à lundi de 127 à 132, répartis dans tous les quartiers de Paris. Parmi eux, Le Parisien cite le jardin Tino-Rossi (Ve), l’esplanade des Invalides (VIIe), le jardin du Trocadéro (XVIe), le parc Serge-Gainsbourg (XIXe), ou encore la promenade David Ben-Gourion (VIIe).
Malgré cette bonne nouvelle, les habitants de la capitale (et de la région Ile-de-France) n'échapperont toutefois pas à la menace de la pollution. Le réseau de surveillance de la qualité de l'air Airparif prévoit en effet pour les 3 et 4 juillet un épisode de pollution, avec un possible dépassement du seuil d'information de la procédure d'information et d'alerte pour le polluant : ozone.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité