Publicité

QUESTION D'ACTU

Stupéfiants

Cannabis thérapeutique : des bienfaits remis en cause

Une étude affirme que le cannabis thérapeutique provoque des effets secondaires qui peuvent s'avérer néfastes.

Cannabis thérapeutique : des bienfaits remis en cause Sojka Libor/AP/SIPA

  • Publié 25.06.2015 à 08h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Aux Etats-Unis, le débat sur la légalisation du cannabis à usage thérapeutique fait rage, et le fossé entre Etats conservateurs et ceux enclins à tester ces nouveaux traitements se creuse jour après jour.
Il est vrai que les sujets à débattre sont nombreux, et cette étude, réalisée par une équipe américano-européenne, ne va certainement pas apaiser les esprits. En effet, selon les scientifiques, les effets du cannabis ne seraient finalement que très limités et purement inutiles pour certains symptômes.


Des effets secondaires néfastes

Pour comprendre les effets du cannabis, les chercheurs se sont appuyés sur 79 essais cliniques réalisés en Europe et en majorité aux Etats-Unis. Ils concernent au total près de 6 500 personnes. Le résultat est paradoxal :  s'il est vrai que les cannabinoïdes soulagent bien certaines douleurs, il est impossible de prouver statistiquement ce fait.

Dans le détail, le cannabis à usage thérapeutique est efficace contre certaines douleurs chroniques et des douleurs liées à la sclérose en plaques (spasmes). En revanche, les scientifiques sont bien plus circonspects quant à l’efficacité de ce traitement en ce qui concerne les nausées et les vomissements causés par les chimiothérapies. Ces effets sont également limités chez les patients souffrant d’insomnie, du syndrome Gilles de la Tourette, d’anxiété et de dépression.

Par ailleurs, certains effets secondaires ont également été mis en évidence par ces travaux. Les plus fréquents sont la sensation de sécheresse buccale et des nausées. Mais certains plus graves ont également été notés : délires, hallucinations et confusion, entre autres.

« Si l'objectif des États dans cette légalisation est seulement d'ordre médical et non un moyen de décriminaliser la marijuana, pourquoi ce psychotrope n'est-il pas soumis au même processus rigoureux d'approbation que les médicaments ? », questionne le Dr Ranganathan, de l’université Yale (Etats-Unis). Selon lui, il est absolument nécessaire de poursuivre les recherches sur ce stupéfiant et sur les conséquences réelles qu’il peut avoir sur le corps humain.


Le cannabis remis en cause

Ce n’est pas la première fois que le cannabis est questionné de cette manière. En effet, d’après les résultats de l’étude publiée dans la revue Clinical Pediatrics, le taux d’exposition à la marijuana chez les jeunes de 5 ans et moins a augmenté de 147,5 % sur l’ensemble des États-Unis entre 2006 et 2013. Ce chiffre explose dans les Etats ayant autorisé l’utilisation du cannabis à des fins médicales avant 2000, puisque l’exposition augmente de 610 %.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité