Publicité

QUESTION D'ACTU

Sommeil des tout-petits

Les nourrissons qui se rendorment seuls seront de meilleurs dormeurs

Des chercheurs britanniques ont découvert que les nourrissons capables de réguler leur sommeil de manière précoce dorment plus longtemps les mois suivants. 

Les nourrissons qui se rendorment seuls seront de meilleurs dormeurs CATERS/SIPA

  • Publié 07.06.2015 à 11h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Une équipe de chercheurs britanniques de l’université de Londres s’est intéressé de près aux mécanismes du sommeil chez les nourrissons. Ils se sont aperçus que ceux capables de se rendormir seuls durant la nuit sont susceptibles de dormir plus longtemps. Et l’étude, publiée dans le Journal of Developmental & Behavioral Pediatrics, affirme même que ces bébés seront les premiers à « faire leurs nuits ».

Les nourrisons précoces se régulent mieux

Les recherches ont porté sur une centaine de nourrissons. L' équipe du Dr St James-Roberts ont utilisé des caméras infra-rouges afin de scruter et d’analyser le sommeil et les éveils des bébés. Des enregistements ont été réalisés cinq semaines, puis trois mois après la naissance. L’objectif était d’identifier les phases où les bébés étaient capables de se rendormir tout seul, sans intervention des parents. Les chercheurs ont ensuite comparé les résultats vidéo à différents questionnaires remplis par les parents concernant leur comportement vis-à-vis du sommeil de leur enfant.

Aux deux âges, près d’un quart des nourrissons se sont réveillés et ont pu se rendormir sans aucune aide extérieure et sans aucuns pleurs. L’évolution la plus claire entre les enregistrements reste une augmentation de la longueur des phases de sommeil dans la plupart des cas (environ 2 h à cinq semaines contre 3h30 à trois mois). Seuls 10 % des nourrissons de cinq semaines dormaient plus de 5h contre 45 % pour les bébés âgés de trois mois.

« Se rendormir seul au bout de seulement cinq semaines prédit une durée de sommeil plus longue lorsque le bébé est âgé de trois mois », affirme le Pr St James-Robert. Et en effet, 67 % des nourrissons capables de se rendormir seuls à cinq semaines dormaient plus de 5 h à trois mois. A contrario, ceux incapables de retrouver le sommeil seuls sont aussi ceux qui dorment le moins et le moins bien à trois mois.

Etudier les facteurs environnementaux du bébé

Lorsqu’ils sont plus âgés, les bébés sont capables d’aspirer leurs doigts ou leurs mains lorsqu’ils se réveillent. Il s’agit en fait d’un réflexe d’autorégulation qui leur permettra par la suite de se rendormir assez rapidement. Les nourrissons capables de se rendormir très jeunes seraient ainsi plus sensibles que les autres à ce reflexe.

« Les résultats indiquent qu’il est nécessaire d’étudier la façon dont les bébés sont capables de se rendormir, et de voir de quelle manière les facteurs environnementaux ont un rôle à jouer dans cela », explique le Dr St James-Robert. En effet, des études plus poussées pourraient permettre de comprendre pour quelle raison un enfant, visiblement en bonne santé, est tout de même victime de troubles du sommeil.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité