Publicité

QUESTION D'ACTU

Amendement

Cabines de bronzage : la publicité et l'accès aux mineurs interdits

Un amendement vient de passer pour interdire l’accès aux cabines de bronzage aux mineurs. La publicité pour ces établissements est désormais également proscrite.

Cabines de bronzage : la publicité et l'accès aux mineurs interdits DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 04.04.2015 à 14h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dangers des cabines de bronzage sont régulièrement pointés du doigt, notamment par les médecins qui réclament leur interdiction. Jusque-là, la réglementation était plutôt permissive à l'égard des établissements.
Mais le vent pourrait tourner avec, le vote d’un amendement ce vendredi dans le cadre du projet de loi Santé. L’Assemblée nationale a acté l’interdiction de faire de la publicité pour les cabines de bronzage, ainsi que leur accès aux personnes de moins de 18 ans. La mesure a été votée dans le cadre d’un amendement d’Olivier Véran – qui vient également de faire voter un amendement qui fait de l’incitation à l’anorexie un délit– et de Catherine Lemorton.



Mauvaise information des utilisateurs

L’amendement a reçu le soutien de Marisol Touraine d’après l’AFP, arguant que « nos concitoyens n'ont pas conscience des risques qu'ils prennent » et que, par ailleurs, « nous sommes préoccupés par l'utilisation à domicile de ces appareils ».
De précédents arrêtés parus fin octobre 2014 pour renforcer la réglementation avaient été qualifiés de « poudre aux yeux » par les dermatologues. Par ailleurs, une enquête de 60 millions de consommateurs publiée en janvier 2015 avait rappelé les dangers entraînés par l’exposition aux UV artificiels. L’étude publiée par le magazine pointait que les centres de bronzage étaient loin de mettre systématiquement en garde leurs clients concernant les dangers des rayonnements.



Interdiction en Australie et au Brésil

Au début de l’année 2015, l’Australie - pays affiche le plus haut taux de mélanomes au monde - avait, de son côté, pris la décision de fermer définitivement les cabines de bronzage. Elle avait suivi l’exemple du Brésil ( 2009).
En France, le Sénat avait proposé en vain de suivre ces exemples en 2012.
 L’Organisation mondiale de la santé (OMS) déconseille l'utilisation des cabines de bronzage depuis 2003. Rappelons que si les cabines de bronzage séduisent une personne sur trois dans le monde, dont près d'une sur deux en Europe, elles seraient également responsables de plus de 450 000 cancers de la peau dans le monde selon une vaste étude publiée en février 2014. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité