Développement du bien-être du fœtus


Détermination de la présentation foetale

La palpation abdominale à 36 semaines d'aménorrhée permet d'évaluer la position du foetus, car celle-ciinfluence le mode d'accouchement : pratiquer éventuellement une nouvelle échographie.

Mesure de la hauteur utérine

La taille de l'utérus doit être mesurée et relevée à chaque consultation prénatale même si cette mesure est approximative. Elle donne une indication sur le développement du foetus et sur la quantité de liquide amniotique. Dans l'attente que d'autres études viennent confirmer l'utilité ou non de cette mesure et que des courbes de référence soient établies, il est proposé que la hauteur utérine moyenne en centimètres corresponde au nombre de semaines d'aménorrhée moins 4. Une hauteur sortant des normes admises conduit à réaliser une échographie de contrôle.

Mouvements foetaux

La diminution des mouvements de l'enfant en comparaison avec les jours précédents doit conduire la femme enceinte à consulter rapidement. Le compte systématique des mouvements du foetus n'est pas recommandé .

Recherche des bruits du coeur foetal

La recherche des bruits du coeur foetal confirme que l'enfant est vivant mais n'a aucune valeur prédictive. Elle permet de rassurer la mère .

Cardiotocographie

Le bénéfice d'un monitoring cardiaque systématique du foetus (cardiotocographie) n'est pas démontré chez une femme dont la grossesse est normale. Cet examen ne doit pas être proposé.

Écho-Doppler de l'artère ombilicale et des artères utérines

L'utilisation du Doppler ombilical et l'évaluation des artères utérines par Doppler n'apportent pas de bénéfices chez une population de femmes enceintes à bas risque.