Publicité

MIEUX VIVRE

Fausse-couche, grossesse extra-utérine

Le tabagisme passif augmente les grossesses à risque

Côtoyer des fumeurs peut être aussi nocif pour le déroulement et l’issue de la grossesse que de fumer soi-même. 

Le tabagisme passif augmente les grossesses à risque Mood Board / Rex Features

  • Publié 27.02.2014 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le tabagisme passif nuit au bon déroulement d’une grossesse. Selon une étude parue dans la revue Tobacco Control ce 27 février, côtoyer un fumeur augmente les probabilités de connaître une fausse-couche ou une grossesse extra-utérine ainsi que le risque d’accoucher d’un enfant mort-né.

 

Plus de risque pour les femmes noires

L’étude a été menée par l’Ecole de santé publique de Buffalo (Etat de New York, Etats-Unis) auprès de 80 000 femmes environ. La moitié d’entre elles étaient fumeuses ou ex fumeuses, l’autre moitié non-fumeuses. Ce second groupe a été subdivisé entre celles qui ont été exposées au tabagisme passif et les autres. On connaît déjà les risques associés au tabagisme. Cette étude montre qu’inhaler de la fumée de cigarette est également très dangereux, et le risque de complications augmente avec la durée d’exposition.

 

Parmi les femmes qui ont participé à cette étude, une sur trois a connu une fausse-couche au moins. Elles étaient bien moins nombreuses à avoir accouché d’un enfant mort né (4,4%) ou avoir vécu une grossesse extra-utérine (2,5%). Sans surprise, celles qui étaient jeunes, mieux éduquées ou qui n’avaient jamais fumé risquaient moins de vivre ces complications. En revanche, les femmes noires, issues de minorités ethniques ou en surpoids connaissaient un risque accru.

 

Plus risqué que la cigarette

Mais un paramètre aussi inoffensif en apparence que le tabagisme passif fait grimper de manière impressionnante le risque de complications pendant la grossesse. Plus que le fait d'inhaler de la fumée, c'est la durée d'exposition au tabagisme passif qui est dangereuse. 10 années d'exposition pendant l'enfance ou au bureau, 20 années à l'âge adulte sont autant de facteurs d'augmentation du risque sur le long terme.

Pour une femme qui a déjà fumé, le risque de fausse-couche est accru de 16% ; c’est un peu plus pour une femme exposée au tabagisme passif (17 %). Dans le cas d’une mortinatalité ou d’une grossesse extra-utérine, côtoyer un fumeur sur le long terme s’avère plus dangereux que d’avoir soi-même fumé. Le risque d’accoucher d’un enfant mort-né est accru de moitié et celui de grossesse extra-utérine de 60 %.

 

 

Ce n’est pas la première étude qui démontre les risques du tabagisme passif sur la santé. En janvier, deux études démontraient que les enfants aussi en pâtissent : les admissions à l’hôpital pour crise d’asthme explosent. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité