Publicité

MIEUX VIVRE

Chez les femmes ménopausées

Les compléments vitaminés aideraient à survivre au cancer du sein

Les femmes ménopausées ont peut-être une nouvelle arme face au cancer du sein. Une étude américaine a conclu que consommer des compléments vitaminés aide à survivre à la maladie.

Les compléments vitaminés aideraient à survivre au cancer du sein Bebeto Matthews/AP/SIPA

  • Publié 10.10.2013 à 18h26
  • |
  • |
  • |
  • |


La consommation de compléments alimentaires pourrait-elle aider les femmes à combattre le cancer du sein ? Une équipe de chercheurs américains vient d'apporter des éléments de réponse dans une étude réalisée chez plus de 161 000 femmes ménopausées. Leurs travaux ont été publiés ce 10 octobre dans la revue Breast Cancer Research and Treatment.

 

Parmi l'ensemble des femmes âgées de 50 à 79 ans, 7 728 ont développé un cancer invasif du sein. Ces femmes ont été suivies pendant sept ans. Quatre sur dix ont consommé tous les jours des compléments multivitaminés et minéraux avant et pendant leur cancer. Il s’agit du type de complément alimentaire le plus utilisé aux Etats-Unis : un Américain sur trois en consomme. En France, c’est presque deux fois moins.

 

Les chercheurs ont été surpris par le résultat : les consommatrices de compléments vitaminés et minéraux meurent moins du cancer que les autres femmes. Les autres facteurs susceptibles de diminuer la mortalité ont été passés au crible : consommation de tabac, d’alcool, le poids, l’âge, le diabète, l’activité physique, la santé mentale, le niveau d’éducation ou encore l’ethnie. Les résultats restent encourageants : la consommation des compléments a diminué de 30% le risque de mourir du cancer. L’équipe reste prudente dans le rapport de l’étude : « les résultats nécessitent une confirmation. »

 

L’étude permet tout de même de dresser un profil des consommatrices de compléments multivitaminés. Elles sont plutôt âgées et minces et de type caucasien. Son niveau de revenu et éducatif est plutôt élevé, son état de santé général bon. Elle possède également moins d’antécédents de diabète. Ces paramètres témoignent bien de la forte inégalité face au cancer aux Etats-Unis.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité