• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coeur artificiel : le décès du 1er patient n'enlève pas l'espoir


  • Publié le 04.03.2014 à 09h47
  • |
  • |
  • |
  • |


75 jours avec un cœur artificiel ! Cela peut paraître court, et pourtant, le décès du premier patient greffé n’est pas un échec. Le Parisien comme Le Figaro, qui relatent l’information, soulignent que ce décès est intervenu deux mois et demi après l’opération, soit bien au-delà de l’objectif initial d’une survie d’un mois. D’ailleurs, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (APHP) a précisé dans son communiqué que « d'ores et déjà, les médecins directement impliqués dans les soins postopératoires désirent souligner l'importance des premiers enseignements qu'ils ont pu tirer de ce premier essai clinique ». La première étape sera bien évidemment d’établir les causes du décès, ce qui ne sera possible, précise l’AP-HP, « qu'après analyse approfondie des nombreuses données médicales et techniques enregistrées ».


Redha Souilamas, spécialiste de la greffe pulmonaire, interrogé dans les colonnes du Parisien, insiste bien : « Cela reste une très grande avancée. Un décès est le risque de toutes les prouesses médicales. Cela ne doit rien enlever à l'espoir formidable que cela annonce pour les insuffisants cardiaques qui meurent faute de solution ». Toute la presse souligne la persévérance du Pr Alain Carpentier qui a mené des recherches pendant 25 ans pour concevoir le cœur artificiel Carmat. Toute une équipe a ensuite travaillé plus de 3 ans sur l’aspect chirurgical. Comme le confiait à pourquoidocteur le Pr Christian Latrémouille, chirurgien cardiaque à l’HEGP, le jour de l’annonce de l’implantation du 1er cœur artificiel, « nous avons fait 35 implantations de cœur artificiel chez l’animal, ce qui nous a permis d’être totalement rôdés. Pour mettre au point la technique chirurgicale, nous avons aussi, bien évidemment, mené des interventions chez des cadavres, afin d’être le plus proche de l’anatomie humaine ».


Preuve que le décès de ce premier patient ne remet pas en cause la grande aventure du cœur artificiel, trois autres patients doivent être greffés prochainement, et une vingtaine d’autres dans une deuxième phase de l’essai clinique.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité