Publicité

QUESTION D'ACTU

Les trois patients suivants vont être sélectionnés

Coeur artificiel : un mois après, succès confirmé pour la prothèse

L'implantation du 1er coeur artificiel total est en partie un succès puisqu' 'il n'y a « aucun problème de prothèse », ont déclaré les chirurgiens. Le secret sur l'état du patient reste bien gardé.  

Coeur artificiel : un mois après, succès confirmé pour la prothèse WITT/SIPA

  • Publié 18.01.2014 à 11h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Nouveau bilan de santé du patient ayant bénéficié de la première implantation du coeur artificiel total. Les médecins qui l'ont opéré étaient invités, vendredi, par leurs confrères cardiologues aux Journées européennes de la société française de cardiologie (JESFC). Trente jours après l'implantation du coeur artificiel Carmat , il n'y a « aucun problème de prothèse », ont-ils assuré. Le professeur Christian Latrémouille, qui a opéré le patient à l'hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP) à Paris, a indiqué vendredi: « Aujourd'hui, on a un patient à 30 jours et on en train de sélectionner les trois patients suivants ». Le Pr Latrémouille a précisé que le fonctionnement sans problème de la prothèse était « un des critères de succès pour l'opération », ajoutant néanmoins qu'il ne pouvait pas « entrer dans les détails sur le patient, [étant] tenu par l'ANSM (l'agence du médicament) et la société Carmat ».


L'espoir de 5 ans d'espérance de vie en plus
Comme le rappelait à Pourquoi-docteur le professeur Latrémouille en décembre dernier : « L’intervention a duré une dizaine d’heures. Nous étions 16 personnes au bloc opératoire. Cette opération a été menée un peu comme une transplantation cardiaque, mais avec des spécificités très particulières liées à cette prothèse de nouvelle génération, et à toute l’interface technique. Donc, nous étions en partenariat avec les ingénieurs de chez Carmat. »

Le chirurgien qui a implanté le premier cœur artificiel évoquait également à Pourquoi-docteur qu'il espérait « redonner [à ce premier patient] au minimum cinq ans d’espérance de vie. Les patients transplantés cardiaques ont des survies moyennes de huit à treize ans, même si nous avons tous des patients qui ont survécu plus de 20 ans ».


Une autonomie des batteries de 2 heures

Pour l'instant la prothèse, qui pourrait être une alternative aux greffes de cœur, n'est pas encore aussi pratique qu'un cœur humain : « A l'heure actuelle, les batteries (externes) ont une autonomie de deux heures » et le projet prévoit que lorsque le patient « veut commencer à se déplacer, il porte une ceinture de batteries avec une autonomie de deux heures », a ainsi indiqué le Pr Carpentier, l'inventeur du cœur artificiel, qui a reçu une longue standing ovation de la part de ses pairs.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité