Publicité

QUESTION D'ACTU

New York met le paquet dans la lutte contre le tabac


  • Publié 29.08.2017 à 09h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans un pays dominé par les lobbies, New York n’hésite pas affronter les puissances de l’argent. Surtout lorsqu’il s’agit de la santé de ses habitants. Et dans cette bataille, conservateurs et démocrates font cause commune.
L’ancien maire de la ville Michael Bloomberg avait ouvert la voie en limitant la vente des grandes bouteilles de soda et en adoptant plusieurs mesures de santé publique. Son successeur, Bill de Blasio, a annoncé ce lundi une série de sept mesures destinées à faire chuter le nombre de fumeurs, relate une dépêche AFP.

La réduction du nombre de points de vente et la hausse du prix du paquet de cigarettes sont les plus emblématiques. Ce dernier devrait passer à 13 dollars (11 euros) contre 10,5 (9 euros), en moyenne aujourd’hui. Selon les médias américains, Big Apple affichera alors le prix le pus élevé dans le pays.

« Même si le tabac est l'une des premières causes de mort prématurée dans le pays, les géants du tabac ne reculent devant rien pour que les gens deviennent dépendants de ces produits mortels, a lancé le maire démocrate. Nous envoyons le message très clair que nous ne laisserons plus leur cupidité tuer des New-Yorkais (...). Ces nouvelles mesures vont non seulement aider à réduire le nombre de fumeurs dans notre ville, mais aussi sauver des vies », a-t-il poursuivi.
Près d’un New-Yorkais sur dix fume et 12 000 en meurent chaque année. L’objectif est d’accélérer la baisse constatée depuis 2002 en réduisant de 160 000 le nombre de consommateurs dans les trois ans.

En ajoutant une nouvelle taxe de 10 % sur les autres produits du tabac, Bill de Blasio compte engranger 1 million de dollars qui serviront à alimenter les caisses des organismes d’aide au logement.

La cigarette électronique, elle aussi, sera soumise à des mesures restrictives : le nombre de points de vente sera réduit de moitié et le coût de renouvellement de la licence sera augmenté de manière significative.

Et tant pis si ces mesures déclenchent la colère des 900 000 fumeurs de la ville. Le maire assume alors même qu’il brigue un nouveau mandat en novembre prochain.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité