Publicité

QUESTION D'ACTU

Génome : la médecine du futur s'écrit en Californie


  • Publié 18.10.2016 à 09h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Déterminer le risque pour un individu de développer une maladie ; adapter pour un autre les traitements en fonction de leur profil génétique. Et si l’avenir de la médecine mondiale se jouait sur la côte californienne, dans la bonne ville de San Diego ?
Là-bas, une entreprise au nom d’une start-up, Illumina, détient, peut-être, les secrets de notre ADN. « C'est très simple, 90 % des données issues du décryptage du génome dans le monde sortent de nos appareils », indique avec fierté au magazine L’Express Peter Fromen, l’un des dirigeants de cette société qui pèse 20 milliards de dollars en Bourse.
Classée en 2014 comme le plus intelligente du monde (1), l’entreprise est capable aujourd’hui de décrypter notre génome en 24 heures pour un coût inférieur à 1 000 dollars.

Une prouesse qui révolutionne la recherche médicale et qui concentre les regards des scientifiques du monde entier, explique l’hebdomadaire. « Il y a un risque très sérieux que, dans quinze ans à peine, nous soyons tous soignés grâce à des algorithmes développés par quelques grands groupes américains (…). Ce sont ces algorithmes qui feront les diagnostics et préconiseront les traitements, résume le Dr Laurent Alexandre, président de DNAVision.

Ainsi, avec des coûts très faibles, les laboratoires peuvent dès aujourd'hui proposer à un plus grand nombre de malades un séquençage des gènes dans le cadre de leurs protocoles de recherche, indique un des responsables de l'Institut Gustave Roussy.
Interrogé par L’Express, Edward Abrahams, président d’une association qui regroupe tous les acteurs du secteur outre-Atlantique (2), confirme : « Près de 35 % des traitements arrivés sur le marché en oncologie l'an dernier et plus de 70 % de ceux en développement sont liés de près ou de loin à la génomique ».

Détenir l’information est une chose, savoir l’interpréter en est une autre. Mais là encore, les Etats-Unis ne font pas dans la demi-mesure. Pionnier dans le décryptage du génome humain en 2003 avec le Human Genome Project, le pays investit aussi dans l’avenir. Barack Obama, raconte le journaliste, a mis sur la table en 2015 un milliard de dollars, pour développer le programme Precision Medicine Initiative. L’objectif est simple : offrir à 4 millions de volontaires de tous âges et de toutes origines un séquençage de leur génome. Il sera croisé avec leur dossier médical.
Sur la côte ouest du pays, les ingénieurs américains et les machines feront le reste.

(1) MIT Technology

(2) Personalized Medicine Coalition

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité