Publicité

QUESTION D'ACTU

Cellules souches : en dix ans, la France a rattrapé son retard


  • Publié 28.10.2015 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une décennie, cela peut sembler long, ou au contraire très court ; c’est notamment le cas quand on parle de recherches. Et pourtant, en dix petites années, la France a réussi à se repositionner dans une course qui n’était pas gagnée d’avance : celle des cellules souches. Plusieurs équipes travaillent aujourd’hui sur des thérapies utilisant ces innovations, et les premiers essais cliniques débutent même dans l’Hexagone, souligne Le Parisien.

Si la France semblait mal partie dans cette course à l’innovation, c’est en partie à cause de sa législation. Car qui dit cellules souches, dit embryon. Or la France a mis un certain temps avant de légiférer sur ce point éthiquement délicat. Au vu des avancées promises par ces cellules, la loi a tout de même autorisé en 2005 les scientifiques à utiliser des cellules embryonnaires pour mener leurs travaux, dans un cadre évidemment très strict.

Les applications de la thérapie cellulaire semblent aujourd’hui prometteuses : insuffisance cardiaque, DMLA, peau artificielle… Les projets français ne manquent pas, comme le détaille Le Parisien. Pourtant, manipuler des cellules souches et parvenir à les faire se métamorphoser en cellules cardiaques ou rétiniennes est une gageure, et peu de laboratoires pharmaceutiques ont pris le risque à l’époque de se lancer dans l’aventure, souligne l’Usine Nouvelle.

 

Aujourd’hui, en France, beaucoup des projets les plus prometteurs sont développés par des laboratoires de recherches hospitalo-universitaires, en collaboration avec I-Stem, un institut créé dès 2005 par des médecins français, grâce au soutien de l’AFM-Téléthon. L’association confirme une nouvelle fois son rôle majeur dans le soutien des thérapies innovantes, et sa volonté de se substituer aux industriels, si nécessaire. L’AFM-Téléthon a d’ailleurs annoncé récemment se lancer dans la production de biothérapies, via le Généthon Bioprod, qui verra le jour dès 2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité