Publicité

QUESTION D'ACTU

Consultation à 25 euros : 600 médecins rappelés à l'ordre


  • Publié 27.04.2015 à 13h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Les syndicats médicaux voulaient en faire une démonstration de force, le directeur de l’Assurance maladie (CNAMTS) vient de les ramener à la réalité. Dans un entretien accordé au Quotidien du médecin, Nicolas Revel dévoile que 600 médecins ont porté, de manière unilatérale, le montant de leur consultation de 23 à 25 euros. « Moins de 0,4 % des feuilles de soins des généralistes », appuie le directeur de la CNAMTS.
Lors de la discussion du projet de loi de santé, certaines organisations syndicales avaient invité leurs adhérents à augmenter le prix de la consultation de 2 euros pour protester contre l’absence de revalorisation de cet acte depuis 2011. Si la plupart des généralistes partagent ce constat, peu ont, semble-t-il, franchi la ligne jaune.

Car ce geste pénalise les assurés et met les médecins hors–la-loi. Et Nicolas Revel enfonce le clou en indiquant au quotidien médical avoir « demandé aux caisses primaires » d'adresser un courrier aux médecins récalcitrants « pour les rappeler à leurs obligations conventionnelles ».
Si cet avertissement n’est pas suivi, le patron de l’Assurance maladie se veut encore plus menaçant : « À l'issue de cette étape, s'il devait y avoir de nouvelles cotations à 25 euros, nous serions amenés à appliquer les sanctions prévues par les textes ».

Ce dernier ne ferme pas la porte à une discussion sur les tarifs, mais donne rendez-vous aux médecins en octobre prochain après leurs élections professionnelles.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité