Publicité

QUESTION D'ACTU

CancerSutra

Le Kâmâsutra pour dépister le cancer

Le site Cancersutra propose d'initier à l'auto-examen pour certains cancers... à travers des positions sexuelles.  

Le Kâmâsutra pour dépister le cancer SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 03.05.2015 à 17h37
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est à un genre de palpation… approfondie qu’invite la nouvelle initiative de l’association américaine de lutte contre le cancer Stupid Cancer. Leur nouveau site, CancerSutra (accessible au travail) propose ainsi une refonte du Kâmâsutra, pour un dépistage qui ne prend pas de gants.

Un plaisir de dépistage

Le site, stylisé et plein de jeux de mots du meilleur goût (malheureusement en anglais), propose en effet un ensemble de positions illustrées qui permettent, entre deux halètements, de détecter les signes avant-coureurs du cancer de la peau, des seins, des testicules ou de la prostate. C’est ainsi que, selon ses goûts, on pourra s’adonner à la position de l’« Aréole 51 » pour le cancer du sein, ou encore aux « Rayons XXX » pour celui de la peau.

Positions "Triple X" et "Aréole 51" . Source Cancersutra /Stupid Cancer

Le projet Cancersutra se donne pour objectif de « défier les tabous et les idées reçues à propos du cancer ». Il s’agit de donner une tonalité humoristique et fun à des examens qui n’ont, a priori du moins, rien pour déchaîner les passions. Car plus le cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison s’en trouvent accrues. Comme mentionné sur le site : « Ce projet existe pour aider à sauver des vies »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !


Le cancer chez les jeunes adultes

La campagne cible plus particulièrement les 15-39 ans qui, s’ils sont moins susceptibles de développer un cancer que les personnes plus âgées, sont néanmoins concernées, notamment pour les cancers évoqués ainsi que pour la thyroïde, la moelle osseuse ou encore le col de l’utérus. L’association Stupid Cancer, qui cible le cancer chez les jeunes adultes, a ainsi été créée en 2007 par un pianiste américain, atteint d’un cancer du cerveau détecté alors qu’il n’avait que 21 ans.


Des campagnes de plus en plus décalées

En matière de dépistage du cancer, les campagnes sexy ou décalées ont le vent en poupe. Il y a peu, une association canadienne invitait les hommes à prendre soin de leurs « cuys », ces cochons d’Inde géants des Andes au nom évocateur, qui n'ont pas été choisis tout à fait au hasard. En 2011, une autre association canadienne diffusait une vidéo invitant les femmes à se palper les seins devant un éphèbe particulièrement bien informé.

À toutes fins utiles, rappelons toutefois que l’auto-examen, même pratiqué à plusieurs, ne remplace en aucun cas le dépistage organisé, qui existe pour le cancer du sein et le cancer colorectal au-delà de 50 ans. En cas de doute, il est conseillé, à tout âge, de s’adresser à son médecin. C’est sans doute moins sexy, mais c’est plus sûr.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité