Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépistage

Cancer des testicules : l'auto-palpation en images

L’association « Cancer testiculaire Canada » met en scène des cuys, sorte de cochons d'Inde, pour faire la promotion du dépistage du cancer des testicules, en particulier l'auto-examen.

Cancer des testicules : l'auto-palpation en images Cancer testiculaire Canada - Capture d'écran Viméo

  • Publié 24.11.2014 à 19h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Cette campagne touche là où ça fait mal... mais avec humour. L'association « Cancer testiculaire Canada » a décidé de promouvoir le dépistage du cancer des testicules via une vidéo décalée : on y voit des cochons d'Inde géants des Andes palpés, tournés, inspectés... Quel est le rapport entre un cochon d'Inde et des testicules ? Un indice : ces animaux portent le nom de « cuys » qui se prononcent... couilles.

« Enormes ou de taille modeste, touffus ou bien entretenus. Les cuys peuvent être de style et de grosseur très variés... » L’association incite les hommes à se palper les testicules une fois par mois, car, tout comme ces adorables rongeurs, « vos cuys sont fragiles, il est important de les examiner une fois par mois pour détecter le moindre problème », peut-on entendre dans l'amusante vidéo.

Le merveilleux monde des Cuys from DentsuBos on Vimeo.


Et la vidéo va au-delà de la simple promotion d’un message, puisqu’elle délivre également le mode d’emploi d’un bon examen : « Devant un miroir, observez vos cuys pour voir s’ils semblent enflés. Placez vos doigts sur votre cuys avec le pouce sur le dessus et exercez une légère pression. Faites rouler votre cuys entre votre pouce et vos doigts. Cette opération ne devrait pas être douloureuse. Palpez ainsi toute la surface de votre cuys et recommencez l’examen avec votre deuxième cuys », avant de conclure : « Et voilà des cuys en pleine santé ! »

Une vidéo qui vient au bon moment car une étude de l'organisation caritative Orchid mené sur 3 000 Britanniques avait révélé il y a quelques mois que 2 sondés sur 3 ne sauraient pas reconnaître les signes d’un cancer des testicules. Apprendre à repérer tôt un cancer des testicules est d’un grand intérêt : il peut être guéri à 98 % s’il est détecté assez tôt. La majorité des hommes (85 %) peuvent en guérir, même lorsque le cancer migre hors des testicules. Les signes qui doivent alerter sont une grosseur, une rougeur ou une douleur à l’un des testicules, mais aussi une légère douleur en bas de l’abdomen, un sentiment de lourdeur au niveau du scrotum ou une fatigue générale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité