Publicité

QUESTION D'ACTU

Plan ORSAN

Epidémie de grippe : les seniors durement touchés

Parmi les 2 millions de personnes touchées par la grippe, les personnes âgées sont particulièrement vulnérables. Débordés, les hôpitaux peinent à trouver des solutions adéquates. 

Epidémie de grippe : les seniors durement touchés SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 21.02.2015 à 13h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Après avoir touché 2 millions de personnes, parmi lesquelles de nombreux seniors, l’épidémie de grippe devrait prochainement atteindre son pic, selon le dernier bulletin épidémiologique de l’InVS.  L’Institut de veille sanitaire se fonde sur les données du réseau de surveillance Sentinelle-Inserm, qui précise que plus de 600.000 nouveaux cas de syndromes grippaux ont été enregistrés la semaine dernière.  Toutefois, les experts du réseau estiment que le nombre de cas « devrait commencer à décroître » cette semaine, en se basant sur des modèles de prévision reposant sur les données historiques et sur les ventes de médicaments.
Mais en attendant, les médecins libéraux sont saturés et les hôpitaux débordés. Les services d'urgence doivent faire face à un afflux de patients en plus de ceux traités réugulièrement. Il s'agit, le plus souvent, de  personnes âgées ayant contracté le virus de la grippe et qui présentent un tableau clinique nécessitant une hospitalisation de quelques jours. Face à cette stuation exceptionnelle, les pouvoirs publics ont mis en place, ce vendredi, le plan ORSAN pour mieux prendre en charge les seniors.

Foyers d'infection dans les maisons de retraites

Car le nombre d hospitalisations augmente toujours, surtout chez les plus de 65 ans. D’ailleurs, cette saison, le nombre de signalements de cas groupés dans les établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) « est très important », note l’InVs, dans son dernier bulletin. 

Ainsi, depuis octobre 2013, 745 foyers d’infections respiratoires aiguës (IRA) sont survenus en collectivités de personnes âgées, avec un taux de létalité de 1%. La couverture vaccinale moyenne des résidents contre la grippe est de 83 %, rappelle l’Institutarm. Ces valeurs sont comparables à celles des observées depuis 2010-11.


Les taux d'hospitalisation et de décès sont toutefois restés « dans des valeurs habituelles ». « L’excès de mortalité de toutes causes augmente de nouveau, essentiellement chez les personnes de 65 ans et plus, mais la part attribuable à la grippe dans ces décès n'est pas connue », précise l'Institut.

Âge moyen d'hospitalisation : 59 ans
Ainsi, 245 nouveaux cas graves de grippe ont été hospitalisés en réanimation la semaine dernière, portant à 728 le nombre total de cas graves répertoriés depuis le 1er novembre dernier et dont 72 ont abouti à des décès. Les patients hospitalisés étaient âgés de 1 mois à 98 ans, avec une moyenne d'âge à 59 ans.  Seulement 20% d'entre eux avaient été vaccinés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité