Publicité

QUESTION D'ACTU

Un dépistage en 15 minutes

Ebola : un premier test rapide approuvé par l’OMS

Dépister Ebola très rapidement devrait être bientôt possible. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a approuvé un test développé aux Etats-Unis. Sa précision atteint 92 %.

Ebola : un premier test rapide approuvé par l’OMS Abbas Dulleh/AP/SIPA

  • Publié 20.02.2015 à 17h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Le premier test rapide de dépistage d’Ebola a été approuvé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Développé par la société américaine Corgenix, le ReEBOV Antigen Rapid Test livre en 15 minutes un premier diagnostic concernant une infection par ce virus qui cause une fièvre hémorragique. L’OMS espère diagnostiquer plus vite les cas possibles et les mettre en quarantaine.

 

Les dernières données de l’OMS font état de 23 253 cas d’Ebola depuis le début de l’épidémie. Plus de 9 000 ont succombé à cette fièvre hémorragique virale. Le manque de réactivité du personnel de santé sur place a été pointé du doigt à de nombreuses reprises.
Grâce à ce nouveau test, qui repère les antigènes présents dans le sang, les patients infectés pourront être repérés en 15 minutes au lieu de 12 à 24 heures.
Son fonctionnement est relativement simple : il suffit de déposer une goutte de sang sur un carton qui est inséré dans un tube à essai. Au bout de 15 minutes, une réaction doit être observée. « Le dépistage des antigènes est rapide, facile à exécuter et ne demande pas d’accès à l’électricité. Il peut donc être utilisé dans des établissements de santé peu développés, ou dans les unités mobiles, pour les patients vivant dans des régions isolées », affirme l’OMS.

 

Le ReEBOV Antigen Rapid Test est toutefois moins précis que le dépistage standard en laboratoire : il détecte 92 % des personnes infectées, mais repère – à tort – 15 % de personnes non infectées. C’est pourquoi l’OMS rappelle que les résultats devront être confirmés par un examen en laboratoire.

La mise à disposition ne devrait pas se faire dans l’immédiat. Selon l’agence Reuters, la société Corgenix doit encore définir le prix de ce test, et achever ses procédures administratives auprès de l’Agence américaine du médicament (FDA).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité