Publicité

QUESTION D'ACTU

Essais chez la souris

Calvitie : des cellules souches pour fabriquer des cheveux

Finis les perruques et les postiches. Des chercheurs américains ont mis au point une nouvelle méthode de lutte contre la calvitie. Ils transforment des cellules souches en cellules capillaires.

Calvitie : des cellules souches pour fabriquer des cheveux South Bedfordshire News/REX/SIPA

  • Publié 28.01.2015 à 17h50
  • |
  • |
  • |
  • |


La calvitie, bientôt finie ? C’est en tout cas l’espoir qu’apporte une équipe américaine. Ils sont parvenus à relancer la pousse des poils de souris de laboratoire. Pour cela, les chercheurs ont utilisé des cellules souches humaines. Leur protocole est décrit dans la revue PLOS One.

 

A ce jour, la chirurgie est le seul recours efficace pour les personnes chauves. La « greffe de cheveux » consiste à prélever des cheveux à la base du crâne et les ré-implanter sur la zone dégarnie. Mais cette technique est coûteuse, pas toujours esthétique… et son succès n’est pas garanti. Une équipe de l’Institut de recherche médicale à Sandford-Burnham (Orlando, Floride, Etats-Unis) a développé une nouvelle méthode : pousser des cellules souches pluripotentes induites (iPS) à se différencier en cellules capillaires. Ces dernières sont très proches des papilles dermiques, une population cellulaire qui régule la formation des follicules et le cycle de croissance des poils. Ces cellules différenciées sont toutefois plus solides. En effet, les papilles dermiques sont difficiles à obtenir et perdent rapidement leur capacité à induire la formation de follicules pileux.

 

Implantées chez des souris dépourvues de pelage, les cellules différenciées ont permis la repousse de poils. Aux yeux d’Alexey Terskikh, co-auteur de l’étude, « Cette technique constitue une amélioration de taille par rapport aux méthodes actuelles, qui s’appuient sur la transplantation de follicules pileux existants d’une partie du crâne à une autre, notamment car elle offre une source illimitée de cellules pour la transplantation du patient ». Des travaux sur des sujets humains sont prévus, mais l’équipe cherche encore les financements.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité