Publicité

QUESTION D'ACTU

Médicament contre l'alcoolisme

Le baclofène coupe la soif, pas la faim

Le baclofène, administré depuis peu pour soigner l'addiction à l'alcool, ne doit pas être utilisé pour les troubles alimentaires ou les régimes amaincissants, prévient l'Agence du médicament. 

Le baclofène coupe la soif, pas la faim SERGE POUZET/SIPA

  • Publié 03.01.2015 à 10h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Le baclofène ne doit pas être prescrit pour des troubles alimentaires ou des régimes amincissants. Telle est la mise de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).


Un médicament utilisé pour traiter l’alcoolodépendance
Des agents de l’ANSM ont en effet constaté un recours au baclofène pour soigner ces troubles, alors que le médicament ne bénéficie pas d’une autorisation de prescription dans ce cadre précis. L’ANSM déconseille donc formellement l’utilisation du médicament « en l’absence de démonstration d’un bénéfice dans ces situations, et d’un risque considérable de survenue d’effets indésirables potentiellement graves ». Dans le traitement de l'alcoolodépendance, l'ANSM mentionne en effet des effets indésirables pouvant aller de nausées, vomissements à des tentatives de suicide en passant par des troubles cardiaques.

Le baclofène est un décontractant musculaire. Il bénéficie d’une autorisation de mise sur le marché dans les troubles spastiques médullaires et la sclérose en plaques depuis 1975. Le médicament bénéficie également d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) dans le traitement de l’alcoolodépendance depuis mars 2014. Cette RTU permet notamment aux agents de réaliser des essais cliniques afin de tester l’efficacité de ce traitement. Le recours au baclofène pour traiter cette addiction à l’alcool est encadré par des conditions strictes et ne doit être administrée que dans le cas où les autres traitements se révèlent inefficaces. Le baclofène aide principalement les personnes dépendantes à maintenir leur l’abstinence après sevrage ou à réduire la consommation d’alcool jusqu’au niveau faible chez des patients à haut risque. Selon les conditions de la RTU, la posologie quotidienne initiale doit débuter à 15 mg par jour avant une augmentation très progressive (+5 mg par jour, puis +10 mg par jour) par paliers de 2-3 jours jusqu’à obtention d’une éventuelle réponse clinique (effet attendu).

Dès 2011, l’ANSM a mis en place un système de pharmacovigilance devant l’utilisation grandissante du baclofène sans autorisation sur le marché. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité