Publicité

QUESTION D'ACTU

Fédération des médecins de France

Grèves : les médecins pourraient durcir le mouvement

La grève des médecins généralistes pourrait se prolonger jusqu'en 2015 selon les dernières déclarations de la FMF. Une réponse face au refus du gouverment de coopérer. 

Grèves : les médecins pourraient durcir le mouvement Guillaume Collet/SIPA

  • Publié 26.12.2014 à 20h30
  • |
  • |
  • |
  • |


??Pas de bonnes résolutions pour les médecins généralistes en 2015. En effet, la grève dans les cabinets médicaux démarrée mardi dernier devrait continuer au-delà du 1er janvier, selon une déclaration de la Fédération des médecins de France (FMF), principal syndicat des généralistes et des spécialistes.  


??Pas de catastrophe sanitaire pour l’instant?
A l’origine, la grève devait s’achever le 31 décembre. Mais Jean-Paul Hamon, président de la FMF compte bien la reconduire. « Nous savons que cela va durer. On est obligé, face à un ministère particulièrement sourd », a déclaré ce dernier au micro de RTL vendredi. Selon le président de la FMF, les négociations avec le gouvernement entamées mardi 23 décembre ont conduit à une totale inertie : « On nous a ressorti le même texte qu’au mois de juillet, sans modification d’une virgule ».

Un grand nombre de médecins participe à la grève. Selon la Confédération des syndicats des médecins français (CSMF), « la participation nationale dépasse largement 80 % de cabinets fermés, y compris dans les DOM ». Mais le nombre de malades, lui, n’est pas élevé. En effet, pas d’épidémie et peu de pathologies déclarées en cette période de fête. Un constat qui a permis à Marisol Touraine de minimiser ce mouvement : « Nous n’assistons à aucun afflux de patients en direction des urgences (…) qui fonctionnent de façon normale », a affirmé cette dernière lors de son déplacement à l’hôpital Trousseau (Paris) en compagnie de Manuel Valls. « Il n’y a pas de report vers les urgences de patients qui auraient des difficultés pour trouver un médecin », a-t-elle insisté. ??Mais selon les médecins protestataires, cette absence de catastrophe sanitaire ne devrait pas permettre à Marisol Touraine de dormir sur ses deux oreilles pour longtemps : " Marisol Touraine a un peu de chance, tout comme les patients. Mais cela va arriver avec la mise en oeuvre de son projet de loi de santé”. ??

Les revendications des grévistes n'ont pas changé. Ils contestent la généralisation du tiers-payant, la réorganisation territoriale des soins avec le pouvoir accru des Agences régionales de santé (ARS), la redéfinition du Service Public hospitalier. Ces travailleurs libéraux dénoncent un projet de loi « centré sur l’hôpital », annonciateur de « la mort de la médecine libérale ».
??

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité