Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude financée pour la Nasa

Chocolat : populaire mais pas anti-déprime

Une étude américaine fait s’effondrer un mythe : la nourriture ne réconforte pas en cas de déprime.

Chocolat : populaire mais pas anti-déprime INTERFOTO USA/SIPA

  • Publié 19.12.2014 à 07h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Si, comme Bridget Jones, vous engloutissez une tablette de chocolat ou un pot de glace pour vous remettre d’une peine de cœur, apprêtez-vous à être déçus : une étude publiée dans Health psychology et dirigée par des chercheurs de l’Université du Minnesota montre que, malgré une croyance populaire, gateaux, bonbons, chips ou hamburgers ne vous feront pas passer votre spleen.

Afin d’obtenir ces résultats, les chercheurs ont tout d’abord demandé à 100 personnes quelle nourriture elles aimaient particulièrement manger en cas de déprime. Le chocolat est apparu comme le plus populaire (26% des personnes interrogées l'ont nommé en premier), suivi de la glace (18%) et des cookies (16%).

Impact de la nourriture sur l'humeur
Ensuite, les participants ont visionné 18 minutes d’un film considéré comme déprimant (Le Choix de Sophie, Armageddon, ou Démineurs), et ont rempli un questionnaire sur leur humeur : tous ont déclaré se sentir « déprimés » ou « angoissés ».

Enfin les participants ont été séparés en 4 groupes : le premier a pu manger la nourriture qui lui remontait le moral, le second a mangé de la nourriture qu’il considérait comme bonne mais pas spécialement réconfortante (amandes, cacahuètes, popcorn). Le troisième n’a reçu qu’une simple barre de céréales et les derniers n’ont rien eu du tout.

Et les résultats font s’effondrer le mythe de la « comfort food » (nourriture réconfortante) : le moral de tous les participants s'est amélioré peu importe s’ils ont mangé ou non. Donc pas besoin de chocolat ou de glace quand on a le blues. 

Cette découverte ne va pas intéresser que la Bridget Jones qui sommeille en nous : la recherche a, en effet,été financée par la Nasa, dans l’espoir d’améliorer le moral des astronautes durant leur mission. Ces derniers ont tendance à perdre du poids dans l’espace, du fait d’un travail particulièrement stressant mais aussi de la nourriture sous-vide pas toujours très ragoutante.

Il ne sera donc pas nécessaire de mettre des rations de chocolat pour les astronautes qui vont peut-être un jour partir pour Mars.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité