Publicité

QUESTION D'ACTU

KanaVape

E-cigarette au cannabis : l’entreprise contre-attaque

L’entreprise qui a fabriqué la e-cigarette à base de cannabinoïde répond au gouvernement, qui souhaite interdire sa commercialisation.

E-cigarette au cannabis : l’entreprise contre-attaque Capture d'écran KanaVape

  • Publié 17.12.2014 à 19h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Sous le feu des critiques, l’entreprise qui a mis au point la KanaVape réplique. Depuis son lancement ce mardi, cette e-cigarette à base de cannabinoïde a créé la polémique, au point que le gouvernement souhaite déjà interdire sa fabrication. La ministre de la Santé a également annoncé sa volonté de poursuivre les fabricants pour « incitation à la consommation de stupéfiants ».

« Ce n’est pas un e-joint »
Dans un communiqué, les deux jeunes entrepreneurs rejettent avec force les accusations qui leur sont faites. « KanaVape ne peut et ne doit pas être considéré comme un « e-joint ». En effet, la seule variété de chanvre que nous utilisons est autorisée à la culture et à l’utilisation industrielle et commerciale, notamment parce qu’elle contient moins de 0.2% de THC. L’emploi de notre vaporisateur n’a donc rien de commun avec une consommation « récréative » et illégale ».

De fait, la KanaVape est fabriqué à base d’huile de chanvre, une variété de cannabis cultivée légalement en France. Elle ne contient pas de THC, la substance psychotrope du cannabis, mais un autre cannabinoïde, non psychotrope : le cannabidiol (CBD), réputé pour ses propriétés antalgiques et anxiolytiques. A ce titre, elle respecte le droit français.

Réduire la consommation des fumeurs de cannabis
Les fondateurs de l’entreprise affirment d’ailleurs se positionner dans un optique de réduction des risques. Ils s’adressent aux 4,5 millions de fumeurs de cannabis, afin de les inviter à limiter leur consommation par le biais d’un outil moins toxique (la vapoteuse) et grâce à un produit a priori inoffensif (l’huile de chanvre). « L’entreprise s'inscrit dans le développement du marché des cigarettes électroniques, peut-on lire encore. Notre société connait un succès beaucoup plus apaisé à l'étranger ».

Ainsi, Antonin Cohen et Sébastien Béguerie, les jeunes créateurs du produit, mettent en cause le gouvernement. « Quand Marisol Touraine déclare qu’il y a là un problème de santé publique, elle a raison, mais le problème n’est pas KanaVape. Le problème est l’inaction du gouvernement sur la politique de réduction des risques liés au cannabis, et le manque de recherches médicales sur l’utilisation des cannabinoides en France ».

Dès le début, les deux entrepreneurs ont affiché leur volonté de relancer le débat sur le cannabis thérapeutique à travers le lancement de notre produit. « Nous voulions aussi communiquer sur le chanvre et les vertus du cannabidiol, méconnus du public », ont-ils confié. On peut dire que de ce point de vue, l’opération est un succès.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité