Publicité

QUESTION D'ACTU

Mortalité et crise sanitaire

1 milliard de personnes vivent sans toilettes

Un milliard de personnes sont privées de latrines, selon le rapport annuel de l'OMS, qui s'inquiète du risque accru de propagation des maladies par les liquides humains. 

1 milliard de personnes vivent sans toilettes Des latrines de fortune / Juba, Sud Soudan / Ben Curtis/AP/SIPA

  • Publié 19.11.2014 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Certains ont deux ou trois WC chez eux. D’autres n’en ont pas du tout. Sur la Terre, un milliard de personnes vivent sans latrines – soit une personne sur sept, selon le rapport annuel de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Or, au-delà des inconvénients évidents qu’elle implique, cette situation pose de graves problèmes sanitaires.

Défécations en plein air
De fait, l’absence de toilettes constitue une forte source de propagation des maladies dans le monde - l'épidémie de fièvre Ebola l’a assez démontré. D’ailleurs, le Nigéria a lancé un appel à la population pour qu’elle cesse les pratiques de défécations en plein air, par crainte que le virus ne se propage par les liquides humains, selon l’OMS.

Au Liberia, le pays le plus touché par l'épidémie, près de la moitié des 4,2 millions d'habitants n'utilisent pas de toilettes. Au Sierra Leone, autre foyer de l'épidémie, la proportion est estimée à 28 % de la population.

Mortalité liée aux conditions d’hygiène
En Afrique subsaharienne, 25 % de la population est ainsi privée de latrines. Selon des estimations relayées par l’OMS, un enfant meurt toutes les deux minutes et demi après avoir bu de l'eau non potable ou suite à l'absence de sanitaires et d'hygiène.

Mais l’Afrique n’est pas la seule région du monde concernée. Sur le milliard de personnes privées de WC, 825 millions sont concentrées dans dix pays. Cinq en Asie : l'Inde largement en tête avec 597 millions de personnes, suivie par l'Indonésie, le Pakistan, le Népal et la Chine (10 millions). En Afrique, il s'agit du Nigeria (39 millions), de l'Ethiopie, du Soudan, du Niger et du Mozambique (10 millions).

Ainsi, en l’Inde, la situation n’est guère mieux. Plus de 620 millions de personnes défèquent à l'air libre, et la généralisation des latrines est particulièrement problématique. Il y a quelques mois, l’Unicef avait dénoncé les problèmes d’hygiène causés par cette situation. L’organisation avait même produit une vidéo pour le moins surprenante, afin d’encourager les Indiens à utiliser les petits coins.



Conflits et agressions
Le ton est léger et humoristique, mais la réalité, elle, l’est beaucoup moins. Car la privation de toilettes engendre, en plus des crises sanitaires, des conflits et des drames. Ainsi, en mai, deux adolescentes indiennes ont été violées par plusieurs hommes puis pendues à un arbre. Elles s’étaient rendues de nuit dans un champ pour faire leurs besoins, faute de posséder des sanitaires chez elles. Quelques mois plus tard, une ONG avait fait don d'une centaine de cabinets aux habitants du village.

« Il est temps d'agir (...), a souligné lors de la présentation du rapport Michel Jarraud, responsable de l'eau à l'ONU et secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale. Nous savons que l'eau et les sanitaires doivent être des priorités claires si nous voulons créer un futur qui permettra à chacun de bénéficier d'une vie saine, digne et prospère ».
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité