Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur les souris

Cancer : des dentifrices dans la ligne de mire

Une étude alerte contre le risque qu'entraînent certains produits du quotidien sur notre santé : le triclosan est présent dans le savon, le linge de lit et certains dentifrices.

Cancer : des dentifrices dans la ligne de mire Carolyn Kaster/AP/SIPA

  • Publié 18.11.2014 à 12h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Des produits du quotidien pourraient favoriser l’apparition de cancer, selon une étude parue dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. La faute au triclosan, un antibactérien chimique souvent utilisé dans les shampoings, les dentifrices, les savons liquides, mais aussi les couettes, comme le révélait 60 millions de consommateurs en 2012.

Les chercheurs ont étudié les réactions de souris à l’exposition sur le long terme de ce produit chimique : l’étude montre que le triclosan entraîne des fibroses hépatiques et des cancers chez les souris via des mécanismes moléculaires que l’on retrouve chez les humains. L'UFC Que Choisir avait déjà révélé la présence de triclosan dans le dentifrice, mais c'est la première fois qu'un lien est établi entre ce perturbateur endocrinien et le développement de tumeurs.

Perturbe l'élimination des produits chimiques

« Le triclosan est de plus en plus utilisé dans des produits grand public, ce qui pourrait inverser les faibles bénéfices qu’il apporte et présenter un vrai risque de toxicité pour les gens », déclare le Dr Robert Turkey, professeur au département de Chimie et Biochimie à l’Université de Californie, qui a co-dirigé l’étude.

Les souris exposées au triclosan pendant 6 mois – ce qui correspond environ à 18 ans de vie pour un homme – étaient plus susceptibles de développer des tumeurs au foie. Leurs tumeurs étaient également plus grosses et plus fréquentes que chez les souris qui n’avaient pas été exposées au produit chimique. Il reste néanmoins à déterminer si les réactions observées chez les souris sont les mêmes chez les humains.

Selon l’étude, le triclosan pourrait interférer avec la capacité du corps à se débarasser des produits chimiques toxiques, ce qui augmenterait les risques de développer des cancers. Le triclosan est dans le colimateur des Agences de santé depuis plusieurs années. Des études récentes, ont indiqué qu'un usage régulier et prolongé de certains agents contenus dans des antibactériens, comme le triclosan et le triclocarban, pourrait entraîner une résistance bactérienne ou provoquer des dérèglements hormonaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité