Publicité

QUESTION D'ACTU

Au CHRU de Nancy

Méningite : une seconde personne hospitalisée après le décès du pharmacien

Un jeune homme est hospitalisé depuis vendredi pour une infection invasive à méningocoque de type C. Il est issu de l’entourage de la victime décédée jeudi. Ses jours ne sont toutefois pas en danger.

Méningite : une seconde personne hospitalisée après le décès du pharmacien POL EMILE/SIPA

  • Publié 04.10.2014 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


A la suite du décès jeudi du jeune pharmacien nancéen de 27 ans décédé d’une méningite foudroyante, l’une de ses connaissances touchée par le même type d'infection invasive à méningocoque de type C, a dû être hospitalisée en urgence jeudi matin. Pris en charge au CHRU de Nancy, ce jeune homme de 28 ans a été mis sous traitement par antibiotiques. Dans un communiqué publié vendredi soir, l’agence régionale de santé (ARS) de Lorraine a fait savoir que le patient « se porte bien ». Plusieurs personnes ayant été en « contact rapproché » avec l'autre jeune homme décédé jeudi avaient déjà été identifiées et traitées par antibiotiques. « Les personnes ayant eu un contact rapproché avec ce nouveau patient sont en cours d’identification » et « seront mises sous traitement », a indiqué l’ARS qui se veut toutefois rassurante.


Un numéro vert

« Le méningocoque est un germe fragile qui se transmet d'une personne à l'autre, lors de contacts directs (face à face), proches (moins d'un mètre) et prolongés ou répétés (baisers, relations intimes...) », rappelle l'ARS. En d'autres termes, « le méningocoque ne survit pas en dehors du corps humain; il ne reste ni dans l’air, ni sur les objets. (…) Il y a donc très peu de risques de transmission du méningocoque lors de rassemblement ou fréquentation de supermarché, dans les transports en commun, au cinéma, dans une file d’attente… », insiste l’Agence régionale de santé. Un numéro vert ( 0800 255 025) a néanmoins été mis en place par l’ARS et le CHRU de Nancy « à destination des personnes pensant avoir été en contact rapproché avec le patient ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité