Publicité

QUESTION D'ACTU

Sanofi Pasteur

Un vaccin contre la dengue en pharmacie fin 2015 ?

Sanofi a annoncé que son vaccin contre la dengue réduit de 60% les cas de dengue sur les enfants et adolescents vivant dans des zones d’endémie. Celui-ci pourrait être commercialisé fin 2015.

Un vaccin contre la dengue en pharmacie fin 2015 ? Toby Talbot/AP/SIPA

  • Publié 05.09.2014 à 14h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Sanofi a annoncé ce mercredi que la dernière étape de l'étude sur son candidat vaccin contre la dengue avait atteint avec succès son objectif clinique principal. Les résultats rapportés par le groupe pharmaceutique français montrent en effet une réduction globale significative de 60,8 % des cas de dengue sur les 20 875 enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans vivant dans des zones d’endémie (1), et ayant participé à l'étude.

Efficace contre les formes sévères
Plus important encore, l’efficacité du vaccin a été observée contre chacun des quatre sérotypes du virus de la dengue. De plus, une observation complémentaire des résultats a montré une importante réduction, de 80,3 %, du risque d’hospitalisation due à la dengue pendant la durée de l’étude. Les résultats ont également montré, sur la population de l’étude, une efficacité contre les cas de dengue hémorragique, la forme sévère de la maladie, conforme aux résultats d'une précédente étude de phase III conduite par Sanofi.

Des cas de dengue multipliés par 5 dans les Amériques
En effet, dans cette étude menée cette fois ci en Asie et publiée fin juillet dans The Lancet, le vaccin a entraîné une réduction de 88 % des formes hémorragiques, et une diminution de 67 % du risque d’hospitalisation. Et l’efficacité du vaccin a été, au total, de 56 %.
« Nos résultats montrent que ce vaccin pourrait réduire de moitié les cas de dengue symptomatiques, et diminuer de façon importante les hospitalisations. Il peut avoir un impact significatif sur la santé publique, au regard du nombre de cas dans les pays endémiques », indiquait le Dr Maria Rosario Capedin, du Centre de recherche en médecine tropicale aux Philippines, l’une des auteurs de l’étude.
Des résultats encourageants car chaque année, on estime que 500 000 personnes, parmi lesquelles des enfants, sont touchées par des cas sévères de dengue qui requièrent une période d’hospitalisation, entraînant de lourdes répercussions sur les systèmes de santé lors des épidémies. Surtout que les cas de dengue recensés dans les Amériques ont été multipliés par 5 passant de 517 617 cas déclarés en 2003 à un niveau sans précédent, avec 2,3 millions de cas recensés en 2013.


Une commercialisation en 2015
Selon le communiqué de Sanofi Pasteur publié il y a quelques jours, « une analyse complète sur l’efficacité et l’innocuité des données de l’étude de phase III sera achevée et examinée par des experts externes avant la publication dans une revue scientifique  à comité de lecture et la présentation à la conférence annuelle de l’American Society of Tropical Medicine and Hygiene (ASTMH) du 2 au 6 novembre 2014 à la Nouvelle-Orléans en Louisiane, aux Etats-Unis. »
Ensuite, le laboratoire entamera un processus de commercialisation. Sans doute vers fin 2015. Ce vaccin permettra peut-être d’atteindre les objectifs dans la lutte contre la maladie fixés par l’Organisation mondiale de la santé, c’est à dire de réduire la mortalité d'au moins 50 % et la morbidité d'au moins 25 % d’ici 2020

Ecoutez le Dr Jacques Volckmann, responsable de la recherche et du développement chez Sanofi : « Nous espérons commercialiser notre produit fin 2015 et les pays à forte endémie seront les premiers à en bénéficier. » (entretien réalisé le 11/07/14)
 

(1) Brésil, en Colombie, au Mexique, au Honduras et à Porto Rico

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité