Publicité

QUESTION D'ACTU

Importés depuis les Antilles et les Caraïbes

Moustique-tigre : les cas de dengue en métropole ont doublé en deux semaines

Depuis le 1er mai, 206 cas suspects de dengue ou de chikungunya ont été signalés à l'InVS. Parmi eux, 33 cas importés de dengue en métropole sont confirmés. Ce chiffre a doublé en deux semaines.

Moustique-tigre : les cas de dengue en métropole ont doublé en deux semaines  Ernest/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 24.06.2014 à 13h21
  • |
  • |
  • |
  • |


« La probabilité pour qu'une épidémie de chikungunya se déclare en France métropolitaine cet été est bien plus importante que les années précédentes. », indiquait récemment Jean-Claude Desenclos, directeur scientifique de l’Institut de veille sanitaire (InVS). Cette annonce s'expliquait notamment par le fait que le nombre de cas de patients infectés importé des Antilles vers la métropole ne cesse d'augmenter depuis le mois de mai.

Toujours aucun cas autochtone
Ainsi, du 1er mai au 20 juin, 206 cas suspects de dengue ou de chikungunya ont été signalés à l'InVS dans les 18 départements métropolitains où le moustique Aedes albopictus est implanté. Parmi eux, les Agences régionales de Santé recensent 33 cas importés de dengue qui ont été confirmés. Et 72 cas importés de chikungunya eux aussi confirmés. Il n'y a eu aucun cas autochtone, précise aussi l'Institut. Mais cette dernière note 2 cas importés co-infectés par la dengue et le chikungunya.
Pour rappel, il y a à peine deux semaines, ce même recensement faisait état de seulement 15 cas importés de dengue confirmés. Ce chiffre a donc doublé en l'espace de quinze jours.
Et plus en détails, c'est la région Provence-Alpes-Côte d'Azur qui reste la plus touchée en métropole par ces deux maladies infectieuses tropicales.



Nombre de cas de suspects et de cas confirmés de chikungunya et de dengue, par région de surveillance renforcée, du 1er mai au 20 juin 2014 (Source : InVS)

Les Antilles françaises fortement touchées
Enfin, depuis six mois, les Antilles françaises connaissent elles aussi une situation inquiétante. Là-bas, le virus a touché 8 % de la population martiniquaise (31 270 cas entre décembre et mai) et 7 % des habitants de Guadeloupe (28 320 cas) pour cette seule année.
Pour rappel, le chikungunya se caractérise par de fortes fièvres, et d'importantes douleurs articulaires, des courbatures. Si vous ressentez ces symptômes, il y a deux impératifs à respecter : « prendre du paracétamol (mais pas d'anti-inflammatoire type aspirine) et consulter immédiatement un médecin », informait récemment dans le quotidien régional L'Indépendant le Dr Julian Cornaglia, du service de maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital de Perpignan.



Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité