Publicité

QUESTION D'ACTU

En Europe dès 2015

Médicaments en ligne : un logo pour s'assurer de la fiabilité du site

Pour s'assurer que leur pharmacie en ligne est bien agréée, les Européens devront bientôt apercevoir un logo fait d'une croix sur un fond vert. Celui-ci verra le jour au deuxième semestre 2015.

Médicaments en ligne : un logo pour s'assurer de la fiabilité du site Capture d'écran YouTube

  • Publié 25.06.2014 à 17h41
  • |
  • |
  • |
  • |


1 médicament sur 10 vendus dans le monde est une contrefaçon et ce chiffre peut atteindre 7 sur 10 dans certains pays. Le plus souvent, les sites web servent de plateforme de transaction. Ces offres alléchantes, qui cachent de faux médicaments, perturbent le consommateur. Comment faire la différence entre un site officiel et un marchnde poudre de perlimpinpin ?

Un logo représentant une croix sur un fond vert, c'est le symbole imaginé par la Commission européenne pour éviter aux consommateurs européens d'acheter sur Internet des médicaments falsifiés.
Ainsi, à partir du deuxième semestre 2015, ce logo sera affiché sur le site des vendeurs fiables. En cliquant dessus, le consommateur sera renvoyé sur le site web de l'Autorité nationale répertoriant les détaillants agréés. (voir ci-dessous) 
Plus en détails, la mise en oeuvre de ce nouveau système revient aux Etats-membres, qui auront un an pour s'y préparer, a précisé la Commission dans un communiqué de presse publié mardi. Si la pharmacie n'est pas répertoriée, le consommateur est appelé à n'effectuer aucun achat. « Un médicament falisifé peut-être au mieux inefficace, mais ausis nocif, voire mortel », a alerté à l'occasion de cette annonce le commissaire européen à la Santé, Tonio Borg.



Les saisies de faux médicaments se multiplient

Pour rappel, ce logo a été mis au point dans le cadre d'une offensive lancée depuis 2008 par l'exécutif bruxellois contre les faux médicaments et leur prolifération via le commerce en ligne, qui a débouché sur un nouveau cadre législatif en 2013. 
Une contre-attaque nécessaire dûe à la récente explosion du marché de la contrefaçon de médicaments. Le mois dernier par exemple, une opération conduite dans 111 pays et ciblant les sites internet de vente, a permis la saisie de 9,4 millions de médicaments contrefaits ou faux et potentiellement mortels. Cette opération, Pangea VII - la plus vaste jamais organisée contre la contrefaçon de médicaments - a permis 237 arrestations à travers le monde et la saisie de médicaments potentiellement dangereux d'une valeur supérieure à 36 millions de dollars, selon les précisions d'Interpol.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité