Publicité

QUESTION D'ACTU

Sommet d'experts réunis à Washington

Obésité : les Etats-Unis intensifient la guerre contre les sodas

Le Sommet américain sur les sodas a proposé des mesures chocs pour inciter les Américains à en boire moins. Ces experts plaident pour des avertissements sur les emballages et plus de taxes.

Obésité : les Etats-Unis intensifient la guerre contre les sodas RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

  • Publié 07.06.2014 à 19h03
  • |
  • |
  • |
  • |


La guerre contre les sodas aura bien lieu. Et la première des batailles va très certainement se joueur sur le sol américain. Dans un "Sommet sur les sodas" organisé cette semaine à Washington, des experts en nutrition ont plaidé pour de nouvelles mesures chocs pour éradiquer ces boissons des repas des Américains. Parmi elles, des avertissements sur les emballages et toujours plus de taxes pour les fabricants.

Les sodas causent obésité, caries et diabète 
Pour le Dr Harold Goldstein, militant associatif anti 'junk food' (CCPHA) de Californie,  les sodas sont parmi les principaux responsables de l'obésité qui frappe les Américains. Mais aussi le diabète et les caries. « Les avertissements sur les paquets de cigarettes ont montré qu'ils étaient efficaces, et cela impulse un mouvement », a-t-il expliqué lors de ce sommet, en présentant un projet de loi qui impose un avertissement sur les étiquettes des boissons à sucres ajoutés.
Ce texte, voté fin mai par le Sénat californien et qui n'attend plus que la signature de son gouverneur, ferait de la Californie le premier état à imposer ce type d'avertissement. Là-bas, on pourra donc bientôt lire sur les étiqettes : « Consommer des boissons avec des sucres ajoutés contribue à l'obésité, le diabète et les caries dentaires. »


New-York citée en exemple lors du sommet

Autre mesure, celle prise par la ville de New York, qui a souvent été citée en exemple pour sa lutte sans merci contre les sodas. Les élus de "Big Apple" sont en effet retournés ce mercredi en appel pour pouvoir limiter à 47 centilitres les boissons sucrées individuelles offertes dans les restaurants ou les cinémas. La représentante démocrate Rosa DeLauro a affirmé, pour sa part, par vidéo interposée, qu'une taxe nationale sur ces boissons allait être proposée au Congrès. « Quand une bouteille de cola de deux litres est vendue 99 cents et que des myrtilles valent plus de trois dollars, c'est que quelque chose ne va pas », a-t-elle lancé aux congressistes.

La consommation de sodas des Américains a baissé
Pour rappel, entre 1998 et aujourd'hui, la consommation annuelle moyenne d'un Américain est passée de 208 litres à 166 litres. Et chez Coca-Cola, la consommation de sodas, qui représentent environ 75 % de ses volumes de ventes, continue de baisser en Amérique du nord (-1% au premier trimestre sur un an), de loin son premier marché. 
« Nous gagnons la guerre grâce aux campagnes de sensibilisation et au mouvement de plus en plus fort pour que les sodas soient enlevés des écoles, des hôpitaux et des bureaux. Il faut aller plus loin », a conclu lors de ce sommet Jim Krieger, responsable santé du comté de King (Etat de Washington, nord-ouest).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité