Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon un magazine américain

Le colorant caramel des sodas et sirops peut être dangereux

Cette belle couleur caramel de votre soda peut représenter un danger pour votre santé, avertit un magazine de consommateurs. Le colorant 4-MeI est classé cancérigène possible.

Le colorant caramel des sodas et sirops peut être dangereux J. David Ake/AP/SIPA

  • Publié 06.04.2014 à 17h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Sodas et sirops présenteraient un danger pour la santé… et le sucre n’est pas en cause. Consumer Reports, l’équivalent américain du magazine UFC Que Choisir, met en garde contre le risque de cancer lié à une consommation excessive de colorant caramel ajouté certains colas ou sirops de type sirop d’érable.

 

Un « cancérigène possible »

La Consumers Union a testé 81 cannettes et bouteilles différentes contenant le colorant 4-méthylimidazole (4-MeI). Ce colorant est notamment utilisé pour donner aux sirops de moindre qualité l'aspect du sirop d’érable. De nombreux colas y ont aussi recours alors qu’il peut nuire à la santé. « Nous sommes inquiets parce qu’il a été montré que ce produit chimique entraîne des cancers chez la souris, et que c’est un cancérigène possible chez l’homme », avertit le Dr Urvashi Rangan, directeur exécutif du magazine. En effet, depuis 2011, le 4-MeI est classé « cancérigène possible » par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

 

Des législations variables

Ce qui alarme les auteurs de l’enquête, ce n’est pas tant la consommation de sirop, rarement excessive, mais plutôt celle de sodas contenant du 4-MeI. Ils estiment que la consommation quotidienne du sirop le plus dosé hausse le risque de cancer à un pour 100 000, ce qui dépasse le niveau de vigilance. Mais « le 4-MeI dans les sirops nous inquiète moins que dans les sodas, parce que les gens ont tendance à consommer bien moins de sirop », explique le directeur exécutif de Consumer Reports. En revanche, les marques les plus populaires comme Coca-Cola, Pepsi ou Dr Pepper, testés par le magazine, posent problème. Et toutes ces marques indiquent sur leur étiquette « caramel color » ou « artificial color », qui indique la présence d’un colorant chimique comme le 4-MeI. Le risque repose dans la consommation : boire de manière occasionnelle ces boissons ne présente bien sûr aucun risque, tout comme une consommation quotidienne raisonnable.

 

Aux États-Unis, la question est en partie réglée : la Californie demande un avertissement sanitaire pour tout produit pouvant entraîner une exposition quotidienne supérieure à 29 mg par consommateur. PepsiCo et Coca-Cola ont donc annoncé en 2012 qu’ils réduisaient leur dosage en 4-MeI. Mais en Europe, l’Agence de sécurité des aliments (EFSA) se montre plus tolérante. Tout en reconnaissant qu’il faut régulièrement réévaluer ce colorant, elle a annoncé en 2011 que le niveau d’exposition en vigueur ne doit « pas susciter de préoccupation. » Elle recommande tout de même de maintenir la quantité de colorant à un niveau maximum… sans donner de chiffres.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité