Publicité

QUESTION D'ACTU

Lésions incurables et irréversibles

Vincent Lambert : les parents critiquent le rapport d'expertise

Le rapport des 3 experts chargés de l'expertise médicale sur Vincent Lambert rapportent une dégradation de son état de conscience. Ils confirment aussi l'irréversibilité de ses lésions cérébrales.  

Vincent Lambert : les parents critiquent le rapport d'expertise CHU de Reims où le Dr E. Kariger dirige l'unité de médecine palliative en charge de V. Lambert, Capture d'écran Youtube

  • Publié 28.05.2014 à 18h55
  • |
  • |
  • |
  • |

  • Mots clés :
  • ANM

Le rapport définitif des médecins chargés par le Conseil d'Etat de rendre une expertise sur le cas de Vincent Lambert est sans appel. Il confirme le caractère irréversible et incurable des lésions cérébrales de ce tétraplégique de 38 ans en état de conscience minimale "plus" depuis cinq ans, dont la famille se déchire sur son maintien en vie.

Un état végétatif irréversible
Les Prs Marie-Germaine Bousser, Jacques Luauté et Lionel Naccache indiquent par ailleurs que « l'état clinique actuel de M. Vincent Lambert correspond à un état végétatif. » Dans ce cas, le malade ouvre les yeux et bouge. Mais tous ces mouvements sont considérés comme des réflexes par les neurologues. Autrement dit, pas d'état de conscience minimale ou "pauci-relationnel", comme l'avait diagnostiqué en 2011 les médecins du Coma Science Group du CHU de Liège. L'état de santé de Vincent Lambert, victime d'un accident de la route en 2008, s'est donc dégradé au fil du temps. Mais du côté des parents de Vincent Lambert, catholiques traditionalistes opposés à l'euthanasie passive, on reste persuadé que Vincent est "présent". D'ailleurs, ils ont critiqué dans les médias les conditions de l'expertise médicale effectuée sur leurs fils. 


Une décision du Conseil d'Etat avant le 15 juin ?

Contacté par pourquoidocteur, leur avocat Me Jean Paillot raconte que « lorsqu'il est avec sa famille Vincent Lambert réagit bien. » Selon lui, une question se pose dès lors : « Pourquoi n'y avait-il pas des gens que Vincent Lambert connaît lors des examens faits par les experts. Aucune voix ni sensations connues n'ont été proposées à leur fils. » Enfin, ce dernier indique que dans certains cas Vincent Lambert réagit et est là. L'avocat prétend que ses parents disposent de films et de photos pour attester cela. Il souligne qu'il aurait fallu organiser deux batteries de tests de conscience sur Vincent Lambert, « avec et sans sa famille. »
Côté judicaire, l'avocat indique que désormais les différentes parties ont jusqu'au 10 juin pour répondre à ses conclusions des experts. S'en suivra un débat contradictoire devant la plus haute juridiction administrative qui rendra sa décision peu après. « Pourquoi pas avant le 15 juin », a espéré dans les médias le neveu de Vincent Lambert, qui, soutient son épouse dans sa demande d'un arrêt du maintien en vie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité