Publicité

QUESTION D'ACTU

Une piste contre l'ostéoporose

La mélatonine rendrait les os âgés plus solides

Des suppléments de mélatonine pourraient contribuer à renforcer les os, notamment dans le traitement de l'ostéoporose. Ces recherches n'ont pour le moment été menées que sur des rats.

La mélatonine rendrait les os âgés plus solides GILE MICHEL/SIPA

  • Publié 28.05.2014 à 13h21
  • |
  • |
  • |
  • |


On l'appelle "l'hormone du sommeil". Mais, la mélatonine pourrait bien avoir d'autres vertus. Selon une étude menée par des chercheurs des universités de McGill (Canada) et de Madrid, la supplémentation en mélatonine pourrait contribuer à renforcer les os.

Pour le moment, un médicament contenant de cette hormone est autorisé dans le traitement des troubles du sommeil chez les personnes de plus de 55 ans, pour le traitement à court terme de l’insomnie primaire, caractérisée par un sommeil de mauvaise qualité. C'est a priori la seule indication médicale de la mélatonine. Mais cela pourrait changer à moyen terme.  

Des os plus denses et moins fragiles

Selon des scientifiques canadiens et espagnols, des suppléments de mélatonine pourraient en effet à l'avenir constituer un traitement de l’ostéoporose.

L’étude, publiée dans la revue Rejuvenation Research, a été menée sur des rats âgés de 22 mois, ce qui équivaut à 60 ans chez un être humain. Pendant dix semaines, des scientifiques ont injecté des suppléments de mélatonine, dilués dans de l'eau, à des rats âgés. Ils ont ensuite comparé les fémurs des rats ayant reçu les suppléments avec ceux des rats privés de mélatonine. Dans le groupe ayant bénéficié de la supplémentation en mélatonine, les chercheurs ont constaté une augmentation de la densité des os, une plus grande flexibilité, ce qui les rendait aussi moins fragiles. Les chercheurs ont ainsi constaté que donner des suppléments de mélatonine à des rats âgés pourrait aider a contribuer à renforcer leurs os. 

«Avec l’âge, nous dormons moins bien et les ostéoclastes (Cellules assurant la destruction du tissu osseux, NDLR) sont plus actifs. Ce phénomène tend à accélérer le processus de résorption osseuse », a expliqué le professeur Faleh Tamimi, de la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill. Faleh Tamimi a ajouté que des tests sur des humains doivent être réalisés, avant qu'ils puissent émettre des recommandations sur la consommation de mélatonine dans le traitement de l’ostéoporose. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité